À Alma: le 7e bris majeur d’aqueduc depuis le début de l'année survient sur la rue Arseneault

À Alma: le 7e bris majeur d’aqueduc depuis le début de l'année survient sur la rue Arseneault

Depuis lundi, après l’Avenue du Pont, la rue Fortin, la rue McNauthon et le boulevard Auger Sud, vers 7 h ce matin, les résidents de la rue Arseneault, derrière la pharmacie Jean Coutu, ont été incommodés par un bris majeur d’aqueduc. La rupture d’une conduite souterraine laissait déverser quelque 10 000 litres d’eau à la minute, ce qui a rapidement inondé toutes les rues du secteur. Depuis le 1er janvier, c’est le 7e bris majeur d’aqueduc enregistré sur le territoire de Ville d’Alma alors qu’en moyenne, de six à sept bris du genre surviennent en hiver.

Bernard Nolin, résident du secteur, nous a fait parvenir quelques photos qui illustrent bien à quel point la rue Arseneault est rapidement devenue une rivière.

Heureusement, le bris a été rapidement localisé de sorte que les employés du service des travaux public ont pu isoler l’alimentation en eau du secteur, limitant à une vingtaine de résidences la rupture d’approvisionnement en eau pour la journée.

La rupture du tuyau est survenue en bordure de la rue, sans doute à l’entrée du raccordement avec une résidence. Cependant, la localisation géographique en hauteur de ce bris a fait en sorte que l’eau a dévalé vers l’avenue du Pont, en empruntant les différentes rues du secteur.

Les employés du service des transports de la ville ont d’abord procédé à un nettoyage en règle des rues touchées.

Le fonds de rue a été gratté jusqu’à l’asphalte et l’on a immédiatement ramassé par soufflage la neige mouillée afin d’éviter que celle-ci ne gèle sur place.

Puis, les employés ont commencé vers 9 h à creuser le secteur où le bris est survenu.

« Difficile de dire si ce sont les conditions climatiques des derniers jours qui sont à l’origine de ce bris. Chaque cas est unique et on va analyser qu’est ce qui est à l’origine de cette rupture de la canalisation », a précisé Audrey-Claude Gaudreault, responsable des communications à Ville d’Alma.

Chose certaine, pour la journée, une vingtaine de résidences seront privées d’eau potable et dans le secteur, une fois que le bris sera réparé, il est possible que l’eau soit brouillée pour quelques heures au moment où l’on va rétablir la circulation de l’eau potable.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article