Accès difficile à la Tablée : Danger pour la clientèle et baisse du chiffre d’affaires

Louis Potvin
Accès difficile à la Tablée : Danger pour la clientèle et baisse du chiffre d’affaires
Guylaine Simard et Mariann Harvey montrent les dangers que représentent l’accès à leur commerce. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Louis Potvin)

La reconfiguration de la route régionale à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix cause des inconvénients importants au commerce la Tablée, qui a vu chuter son chiffre d’affaires de 20 à 25%. De plus, les propriétaires craignent pour la sécurité de leur clientèle.

« Est-ce qu’il va falloir qu’il y’ait un mort pour réagir! Plusieurs fois par semaine, on est témoin d’accidents potentiels. Ça n’a pas de bons sens, il faut faire des corrections !», lance l’une des propriétaires, Guylaine Fortin.

Depuis que le ministère des Transports a reconfiguré la route dans le secteur Métabetchouan pour tenter d’améliorer la sécurité et réduire la vitesse dans la localité, le commerce voit son achalandage baisser drastiquement.

C’est l’aménagement d’un terre-plein presque en face du commerce qui cause tant de soucis. Les gens qui veulent tourner à gauche pour avoir accès à La Tablée disposent de peu d’espace pour faire leur manœuvre.

Lors de la visite du Journal Le Lac-St-Jean, il a été possible de constater que bien peu de véhicules respectent la vitesse de 70km/h en raison d’une légère pente qui ne facilite pas la décélération. De plus, cette pente nuit à la visibilité des automobilistes qui tentent de s’engager vers le commerce.

Perte de clientèle

Le nouvel aménagement de la route rend difficile l’accès à la Tablée.

Les propriétaires assurent que leur chiffre d’affaires a chuté considérablement depuis les aménagements.

« Nous avons perdu complètement notre automne à cause des travaux et depuis, on estime entre 20 à 25% les pertes de notre chiffre d’affaires. Et là, l’été s’en vient et c’est notre grosse saison. Il y a plein de monde qui n’arrêteront pas parce que c’est dangereux », souligne pour sa part une autre propriétaire, Mariann Harvey.

Selon Guylaine Simard, plusieurs clients leur auraient fait part de leurs inquiétudes et n’osaient plus se rendre au commerce.

« Ce n’est pas normal que des clients aillent se revirer au séminaire pour avoir accès plus facilement. De plus, pour les gens avec une roulotte, une chaloupe ou en motorisé, c’est très difficile de tourner et comme mon terrain a été amputé de 2 mètres, il y a moins de place pour se stationner. »

Hiver

Cet hiver, lors des bordées de neige, il était difficile d’avoir accès au commerce, car la déneigeuse laissait des ourlets de neige.

De plus, un accident est survenu en mars, probablement à cause de la nouvelle configuration. L’automobile a fini sa course dans le garage de la maison adjacente à la Tablée.

« On ne souhaite surtout pas que survienne un autre accident et qu’il arrive quelque chose de grave. »

Peu d’écoute du ministère des Transports : Malgré des consultations, le ministère des Transports n’aurait pas pris en compte les suggestions des propriétaires.

C’est environ 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise qui a chuté depuis la reconfiguration de la route.

« On leur a dit que le terre-plein ne serait pas à la bonne place, mais ils ont pris une autre décision selon leurs critères. Ils auraient dû continuer la bande pour tourner à gauche. On a eu une rencontre à l’automne pour dire notre problématique et nous n’avons pas eu de retour », mentionnent les propriétaires de la Tablée.

Le maire de la localité, André Fortin, se désole des inconvénients que vit le commerce, mais croit que la situation va se rétablir.

« Dans l’ensemble, les travaux ont permis de réduire la vitesse et accroitre la sécurité.  Je suis satisfait des résultats obtenus. Pour la Tablée, une rencontre a eu lieu et le ministère a dit qu’il ferait des analyses, j’ai bon espoir qu’ils trouvent une solution », a-t-il commenté.

Le ministère des Transports n’a pas été en mesure de répondre à nos questions avant de mettre sous presse.

Surveillance policière

Comme la route est en pente et les voitures arrivent vite, la visibilité n’est pas parfaite pour assurer un virage en toute sécurité.

Les propriétaires, tout comme le maire, pensent qu’une surveillance policière accrue à la hauteur du commerce pourrait inciter les automobilistes et camionneurs à réduire leur vitesse.

« Ça aiderait déjà, car ça roule encore vite dans notre secteur. Plus bas, c’est ok. Si les gens respectaient la vitesse, ça serait plus facile d’entrer dans la cour », souligne Guylaine Fortin.

Pour ajouter aux inconvénients, il n’y a pas d’éclairage sur le terre-plein, ce qui complique l’accès en soirée. On attend toujours l’installation d’un lampadaire.

Pétition

Les propriétaires de la Tablée tiennent un registre et invitent les clients à émettre leurs commentaires concernant la difficulté à avoir accès au commerce.

« On cherche tous les moyens pour faire bouger les choses. C’est ce que nous trouvons désolant, c’est le manque d’écoute. On aimerait aussi avoir un meilleur appui de la municipalité », réclame Mariann Harvey.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Jeanne Bilodeaujanick larouche Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
janick larouche
Invité
janick larouche

J’ai eu une grosse accident justement à cet endroit avec mes deux jeunes enfants en sept 2008 de 5 et 6 ans . c’est une place très à risque car les gens vont trop vite et ne regarde pas en face d’eux . Les distractions sont souvent les oiseaux dans le ciel . j’ai eu la chance de ma vie de survivre car j’attendais pour tourner à gauche après la Tablée du lac et j’ai été prise en sandwich entre deux pick-up le gars me frappant par en arrière n’a jamais freiner je me suis mise à tourner sens contraire… Read more »

Jeanne Bilodeau
Invité
Jeanne Bilodeau

Elles ont tout à fait raison. Le terre-plein est nuisible, même pour les maisons résidentielles. La voie centrale devrait être à cet endroit aussi. À mon avis, le terre-plein devrait être avant le virage, là où c’est dangereux aussi . Il y a la sortie provenant de la route d’Hebertville. On se fait couper et parfois c’est effrayant. Sans compter les véhicules lourds qui roulent à pleine vitesse dans ce détour. Si on déplace le terre-plein avant le virage, tout en laissant la double voie, ce serait plus facile d’accès à la fois pour les commerces et les résidences. Donc… Read more »