Agrinova décroche deux des sept projets dévoilés

Agrinova décroche deux des sept projets dévoilés

RECHERCHE. Le Fonds de recherche agroalimentaire axé sur l’agriculture nordique au Saguenay—Lac-Saint-Jean, le FRAN-02, a dévoilé les premiers projets de recherche qu’il financera à la hauteur de 1,7 M$ pour les besoins de l’industrie régionale. Agrinova – Recherche et innovation en agriculture, associé au Collège d’Alma, décroche deux de ces sept projets de recherche.

Stéphanie Claveau, chargée de projet, pourra étudier la valorisation de Vicia faba L. dans l’alimentation des bovins laitiers et évaluation de l’effet de ses tannins sur la production laitière, les composantes du lait et les émissions des GES. L’aide consentie est de 60 000 $ sur un projet global de 342 000 $.

Quant à Samuel Morissette, également chargé de projet, il étudiera le développement d’outils de détection biomoléculaire pour l’identification et la quantification d’agents pathogènes de la pomme de terre dans le sol et les tissus végétaux. Une aide de 65 737 $ est accordée sur un projet global de 392 000 $.

C’est suite à un appel de projets privé et un autre public, ce dernier ayant été réalisé en partenariat avec le Fonds de recherche du Québec – Nature et Technologie (FRQNT), que le FRAN-02 engage un montant de 422 257 $ réparti dans sept projets différents, pour un investissement total de 1 728 608 $.

L’effet de levier du FRAN-02 est donc de 4,27 dollars pour chaque dollar qu’il investit.

« Notre travail à la CRÉ est de trouver, en concertation avec les partenaires du milieu, des solutions à une problématique régionale. Nous avons misé juste avec la création du FRAN-02 et la CRÉ est fière d’être l’initiatrice de cette entente dont nous récolterons bientôt les fruits, et ce, au profit des entreprises et producteurs agroalimentaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean », souligne André Paradis, président de la CRÉ.

Partager cet article