Alexandre Cloutier veut une course aux idées et non à l'argent

Alexandre Cloutier veut une course aux idées et non à l'argent
Les députés Alexandre Cloutier et Martine Ouellet ont beaucoup d'atomes crochus en commun et partagent notamment la même idée sur le plafonnement des dépenses pour la course à la direction du parti.

DIRECTION DU PQ. Alexandre Cloutier, député de Lac-St-Jean, a cosigné une lettre avec sa collègue députée Martine Ouellet dans laquelle ils demandent au président du Parti Québécois de réduire de 500 000 $ à 250 000 $ le plafond maximum des dépenses qui seraient autorisées pour chacun des camps en prévision de la course à la direction du PQ à venir au cours des prochains mois.

Profitant de la visibilité de la couverture médiatique du caucus de la rentrée parlementaire du PQ, les députés Alexandre Cloutier et Martine Ouellet ont effectivement confirmé la teneur de cette demande aux dirigeants de leur parti de réduire de moitié la limite de dépenses par candidat pour la prochaine et imminente course à la direction.

Rappelons que c’est le 27 septembre prochain que l’on en connaîtra toutes les modalités.

Sans qu’ils n’aient aucunement confirmé leurs intentions quant à une éventuelle candidature à la chefferie, Alexandre Cloutier et Martine Ouellet se défendent déjà de vouloir nuire à une éventuelle candidature de Pierre Karl Péladeau pour qui l’argent n’est véritablement pas un problème.

« On ne veut pas une course à l’argent, on veut une course aux idées», répète à qui veut bien l’entendre Alexandre Cloutier qui demande ouvertement si on a réellement besoin d’un budget de quelque 500 000 $ par candidat pour faire une course à la chefferie.

Outre le plafonnement des dépenses par candidat, la lettre cosignée par Alexandre Cloutier et Martine Ouellet demande aussi à la direction du PQ de fixer la contribution maximale de chaque électeur à 200 $ au lieu du 500 $ actuellement en vigueur.

Partager cet article