Alexis Brunelle-Duceppe candidat à la prochaine élection fédérale

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Alexis Brunelle-Duceppe candidat à la prochaine élection fédérale
Alexis Brunelle-Duceppe, actuel député  dans Lac-Saint-Jean, briguera un second mandat sous les couleurs du Bloc Québécois lors de la prochaine élection fédérale.  (Photo : Courtoisie)

Lac-Saint-Jean – Alexis Brunelle-Duceppe, actuel député  dans Lac-Saint-Jean, briguera un second mandat sous les couleurs du Bloc Québécois lors de la prochaine élection fédérale.

Le père de famille et ancien travailleur chez Produits forestiers Résolu a été officiellement investi candidat au terme d’une investiture qui a rassemblé virtuellement près d’une centaine de militants bloquistes.

« Le Bloc a redonné au Lac-Saint-Jean la voix qu’il avait perdue à Ottawa sous les conservateurs et les libéraux et défendu avec vigueur les intérêts des gens d’ici, notamment pour assurer la pérennité de nos alumineries, de nos ressources forestières et protéger la gestion de l’offre. Nous avions promis, nous avons livré et nous allons gagner ! « , a lancé Alexis Brunelle-Duceppe, devant partisans, députés, chefs et ex-chefs réunis pour l’occasion.

S’il est élu, le député entend notamment poursuivre sa prise en charge du dossier de l’aluminium, ce qu’il a par ailleurs fait avec diligence depuis qu’il est en poste, selon Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

En effet, ce dernier estime que « le travail d’Alexis, notamment son excellente prise en charge du dossier de l’aluminium, nous confirme qu’il a la fibre d’un député d’exception, mais surtout, qu’il est d’abord là pour son monde, pour répondre aux préoccupations et défendre les intérêts des citoyens de Lac-Saint-Jean et de ceux du Québec. »

« C’est avec fierté qu’à vos côtés, j’entends poursuivre nos avancées dans la circonscription de Lac-Saint-Jean », affirme Alexis Brunelle-Duceppe à ses partisans.

 

Partager cet article