Alma en transition lance le concept « Café-transition »

Le comité pré-transition d’Alma vient de procéder au lancement de la programmation des Cafés-transition qui auront lieu deux mercredi par mois. Ces rencontres, sous forme de 7 à 9, ont pour objectif de discuter d’un développement local convivial et plus solidaire.

Pour les gens qui aspirent à une communauté meilleure à Alma, les Cafés-transition sont pour eux.

La programmation automne-hiver des rencontres sera donc la suivante:

— 2 octobre: un village résilient et sans pétrole: le GREB;

— 16 octobre: un éco-quartier urbain (à confirmer);

— 30 octobre: la permaculture;

— 13 novembre: projection-débat de « Chercher le courant », un documentaire de Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere, en collaboration avec le collège d’Alma;

— 25 novembre: débat « Quels projets pour Alma en transition ? ».

Pour plus de détails sur Alma en transition, on peut visiter le Groupe Facebook: https://www.facebook.com/groups/almaentransition/; la Page Facebook : https://www.facebook.com/AlmaEnTransition ou le site Web : http://ge5071.wix.com/alma-en-transtion

Alma en transition est avant tout un groupe de réflexion.

Depuis janvier dernier, 10 personnes forment le noyau d’Alma en transition dont le plan est simple , soit de dresser une liste de projets prometteurs, intéresser au moins 120 personnes à venir participer au forum et animer un forum ouvert, le 18 janvier 2014, un évènement où les participants auront à choisir les projets dans lesquels ils voudraient s’impliquer.

Nous nous dirigeons vers une époque où, même s’il y aura encore du pétrole, ce sera la fin du pétrole à bas prix. Les conséquences ? Hausse du prix de l’essence, oui, mais aussi augmentation des coûts des opérations agricoles, forestières et manufacturières, donc hausse des prix de la nourriture, des matériaux, des objets, etc.

Le monde tel qu’on le connaît en sera bouleversé.

C’est de cette prise de conscience que sont nées les Villes en transition, un réseau international de groupes locaux qui veulent préparer leur communauté à un monde sans pétrole à bas prix.

Partager cet article