Alma : Surplus budgétaire de 4,7 M$ en 2019

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Alma : Surplus budgétaire de 4,7 M$ en 2019
(Photo : Archives)

La ville d’Alma présente un surplus budgétaire de 4,7 M$ en 2019, sur un budget de 68,1 M$. Ces chiffres ont été dévoilés lors du conseil municipal du 1er juin.

« Il s’agit d’une situation très satisfaisante qui s’explique à mon avis par une judicieuse planification de la part du conseil municipal de la Ville d’Alma concernant les grands projets du plan triennal d’immobilisations, de la politique de paiement comptant ainsi que d’une saine gestion des budgets par nos administrateurs municipaux », indique le maire d’Alma, Marc Asselin.

Il ajoute qu’en 2019, la ville a pu mettre de l’avant, entre autres, l’aménagement de la rivière Petite-Décharge ainsi que la construction de la nouvelle capitainerie au Centre de villégiature Dam-en-Terre.

COVID-19

Marc Asselin mentionne également que les impacts engendrés par la crise de la COVID-19 sont déjà palpables. Ainsi, le conseil municipal a constitué une réserve financière de 1,5 M$ pour les impacts éventuels de la COVID-19.

« Malgré une gestion rigoureuse de nos budgets, il demeure une certaine incertitude et nous ne pouvons encore évaluer clairement les répercussions de la pandémie sur le présent budget 2020 ainsi que sur ceux à venir. »

Revenus généraux

Taxes (foncières et services municipaux) : 537 262 $

Compensation tenant lieu de taxes : 225 824 $

Services rendus (excluant réseau électrique) : 655 721 $

Droits de mutation immobilière, licences et permis : 673 403 $

Amendes et pénalités : 256 917 $

Réseau électrique : 348 975 $

Intérêts : 488 232 $

Surplus

En plus du fond de 1,5 M$ pour contrer les effets de la COVID-19, les élus du conseil municipal entendent utiliser le surplus de la façon suivante.

1 M$ serviront à la réduction de l’endettement et 1,4 M$ pour les projets ponctuels du conseil municipal.

Une somme de 800 000 $ a d’ailleurs déjà été prévue depuis janvier pour des projets comme l’aménagement du parc Falaise et de travaux sur la scène Festivalma.

Quant à la dette à long terme, elle a diminué de 900 000 $, s’établissant donc à un peu plus de 19 M$.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des