Elle lance un GoFundMe pour sauver la vie de son chien

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Elle lance un GoFundMe pour sauver la vie de son chien
Andrée-Anne Bouchard a lancé un GoFundMe afin de récolter des fonds pour offrir à son chien les soins dont il a besoin. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey Simard)

Atteinte d’arthrogrypose congénitale multiple, mère d’une petite fille et étudiante, pour Andrée-Anne Bouchard, joindre les deux bouts est un véritable défi. Aujourd’hui, elle lance un cri du cœur dans l’espoir de récolter des fonds destinés aux soins de son chien Rocky, qui se trouve actuellement dans un état critique.

Depuis deux mois, les factures de vétérinaire s’accumulent. La jeune mère de 25 ans a jusqu’à présent dû débourser plus de 4 000$ pour les examens médicaux de son husky.

Malgré tout, les médecins vétérinaires n’ont toujours pas été en mesure de déterminer de quelle maladie était atteint le canidé de 4 ans, dont les souffrances sont pourtant très apparentes.

« Les premiers symptômes ont été du sang dans les urines et de très forts hurlements avant de faire pipi. Lorsqu’il me demande pour aller dehors et que je ne lui réponds pas dans la seconde, il se met à hurler, à se tortiller dans tous les sens, à tout détruire autour des lui. Et maintenant, à chaque fois qu’il a une crise de douleur, c’est suivi de 4-5 vomissements », explique Andrée-Anne Bouchard.

Cette dernière envisage maintenant de confier son plus fidèle ami aux soins d’une équipe de pathologistes vétérinaires de la région de Montréal. Le chien devrait alors y subir une chirurgie dont le coût environne les 2 000$.

Andrée-Anne Bouchard n’a donc d’autre choix que de faire appel à la générosité de ses concitoyens. Elle a récemment lancé un GoFundMe, auquel il est possible de donner via le www.gofundme.com/f/rocky-jai-tant-besoin-de-toi.

Beaucoup plus qu’un chien 

Pour Andrée-Anne Bouchard, son Rocky, « c’est la deuxième chose la plus importante au monde » après sa fille.

« Il est mon antidépresseur, mon psychologue, mon oreiller et une présence quotidienne qui est absolument nécessaire. Il me fait du bien », confie-t-elle.

Lorsqu’elle en a fait l’adoption il y a à peine six mois, ce fût un coup de foudre immédiat entre la jeune femme et son chien, qui tous deux, souffrent d’un handicap.

En effet, Rocky ne possède que trois pattes. Une particularité qui a tout de suite séduit

Andrée-Anne Bouchard, qui de son côté, n’a pas l’usage de ses bras ni de ses jambes en raison de sa maladie.

Abandonner son husky à son triste sort n’est donc pas une option pour Andrée-Anne Bouchard. Elle se battra pour lui jusqu’au bout, comme elle a d’ailleurs dû le faire pour elle-même toute sa vie.

En tant que personne vivant avec un handicap, Andrée-Anne Bouchard affirme être habituée de lutter pour sa « dignité », pour sa « légitimité de respirer. »

Partager cet article