Après le Centre Mario-Tremblay, le Complexe environnemental Ludger-Côté

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Après le Centre Mario-Tremblay, le Complexe environnemental Ludger-Côté
Les installations du Groupe Coderr seront bientôt renommées en l’honneur de Ludger Côté et de sa longue implication au sein de l'organisation. (Photo : courtoisie)

L’implication de longue date de Ludger Côté au sein du conseil d’administration du Groupe Coderr lui a valu un hommage qu’il n’est pas près d’oublier.

La semaine dernière, lors d’un rassemblement en son honneur, l’homme de 78 ans a appris que l’imposant bâtiment de la coopérative, situé dans le parc industriel Joseph-Collard à Alma, allait porter son nom, rien de moins.

« On avait le Centre Mario-Tremblay, et maintenant on va avoir le Complexe environnemental Ludger-Côté! », se plaît à dire la directrice générale du Groupe Coderr, Josée Gauthier.

« Ils m’ont joué tout un tour! », affirme quant à lui Ludger Côté, que l’on avait leurré jusqu’au garage du Groupe Coderr, soi-disant pour lui montrer un nouveau camion.

Mais lorsqu’il pénètre dans le garage, il se retrouve nez à nez avec un comité d’honneur, constitué notamment d’anciens et d’actuels collègues, d’anciens membres du conseil d’administration ainsi que de plusieurs membres de sa famille.

On lui montre alors les plans du futur agrandissement de l’usine du Groupe Coderr, sur laquelle on voit apparaître son nom en grosses lettres.

Un moment touchant

C’est avec beaucoup d’émotions et de gratitude que Ludger Côté a accueilli la nouvelle.

« Ça m’a vraiment touché, dit-il. Juste le fait que ma petite-fille soit venue de Québec pour ça, ça m’a donné les larmes aux yeux. Je ne pensais pas pouvoir la voir avant Noël… »

L’enseignant à la retraite souligne qu’il n’a jamais travaillé dans l’espoir de recevoir quoi que ce soit, et encore moins pour que l’on donne son nom aux installations du Groupe Coderr. Bien que reconnaissant et flatté, il affirme : « j’aime ça, mais en même temps, je n’aime pas ça. C’est beaucoup. »

Présent depuis le jour 1

Ludger Côté a été témoin de l’évolution de la coopérative dès la naissance de celle-ci.

En 1984, il intègre le conseil d’administration de l’entreprise Recyclolac, dont il devient rapidement le président.

Plus tard, l’entreprise fusionne avec RécupèreSag pour devenir les Entreprises de récupération du Saguenay-Lac-Saint-Jean, pour lesquelles il demeure président du CA.

L’organisation collaborera éventuellement avec les friperies Coderr, à la suite de quoi naquit le Groupe Coderr, dont Ludger Côté est actuellement le vice-président du CA.

Ce dernier soutient que son implication lui a permis d’œuvrer au service de ses valeurs, comme l’environnement et l’insertion sociale.

Selon Josée Gauthier, l’apport de Ludger Côté est inestimable pour la coopérative.

« Il représente les 40 ans d’histoire du Groupe Coderr. Il était là dès les balbutiements, où ce n’était pas toujours facile. Son opinion a beaucoup de poids, il est un ardant défenseur de nos valeurs, même qu’il nous ramène souvent à l’ordre!. »

Agrandissement

Au printemps 2023, Groupe Coderr procédera à un agrandissement de 10 000 pi² de son usine de traitement des matières. Un gain de superficie qui lui permettra de démanteler des électroménagers afin d’en récupérer les composantes. Le projet est estimé 3,2 M$.

Partager cet article