Beaucoup de questionnements en vue des impôts

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Beaucoup de questionnements en vue des impôts
La PCU risque de causé problèmes à certains individus sur leur prochain rapport d’impôts. (Photo : Pixabay)

Le Service budgétaire Lac-Saint-Jean-Est a remarqué une hausse considérable des demandes d’aide depuis le début janvier, en lien avec l’arrivée de la période des impôts.

Le directeur général du Service budgétaire Lac-Saint-Jean-Est, Samuel Boily, indique qu’après avoir remarqué une baisse de demandes d’environ 40 % en mars dernier lors du premier confinement, le nombre de demandes a maintenant augmenté de l’ordre de 20 % depuis le début 2021.

« Depuis janvier, on a un gros boom en lien avec les impôts. Beaucoup de questions en lien avec la PCU, l’impact fiscal que ça va avoir dans la déclaration de revenus des individus », mentionne-t-il.

Il ajoute que les autres questionnements les plus fréquents présentement sont liés aux mesures d’aide gouvernementale adoptées en lien avec la pandémie.

« On traite beaucoup de demandes à savoir quel est l’impact des mesures comme la PCU sur mon rapport d’impôts et quelles sont les ententes possibles qu’on pourra faire en vue du remboursement du fardeau fiscal. »

De plus, Samuel Boily indique que les dossiers traités sont également plus complexes qu’ils ne l’étaient auparavant.

« Il y a beaucoup de stress et d’anxiété qui sont vécus chez les individus en lien avec leurs revenus. Ça nous a donc évidemment demandé des ajustements à ce chapitre, on a dû aller chercher plus de référence pour offrir un meilleur service aux citoyens. »

PCU

Plusieurs impacts sont remarqués en lien avec la PCU. Entre autres, comme il s’agissait d’une entrée d’argent brute, sans impôts de prélevé à la source, plusieurs personnes pourraient se retrouver avec de mauvaises surprises.

« Les gens avaient besoin de l’argent de la PCU puisque leurs revenus avaient diminué. Ils n’étaient pas nécessairement en mesure de mettre de côté le montant qui allait leur être demandé à l’impôt. Il y a donc des gens qui se sont retrouvés avec des factures salées. »

De plus, ceux ayant touché à la PCU risquent d’avoir des factures à payer lors des retours d’impôts.

« Plusieurs personnes attendent les retours d’impôts afin de payer leurs cartes de crédit. Ils pourraient avoir de mauvaises surprises. »

Télétravail

Avec l’arrivée du télétravail en 2020, Samuel Boily conseille aux gens de rapidement consulter la personne qui fait leurs impôts, ou un expert en finances personnelles.

« Le gouvernement a sorti des crédits pour le télétravail. Les gens vont donc pouvoir se prévaloir d’un montant de 800 $ au total en lien avec le télétravail. Ça va permettre d’aller fractionner les revenus imposables et donner aux gens un peu de souffle. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires