Berges du lac St-Jean : Rio Tinto Alcan défend la qualité de ses travaux

Berges du lac St-Jean : Rio Tinto Alcan défend la qualité de ses travaux
travaux berges Lac-St-Jean février 2015

TRAVAUX. Rio Tinto Alcan tient à rappeler que le recours à un perré pour stabiliser les berges du lac Saint-Jean est déjà prévu au décret. Cette méthode est utilisée dans les secteurs sensibles où une consolidation est requise.

Du côté de la multinationale, on souligne en réplique aux gens qui sont insatisfaits, notamment dans le secteur de St-Gédéon, que ce printemps, on va ajouter progressivement du sable fin pour égaliser la plage et le perré disparaîtra presque totalement à la vue des gens.

Pour le moment, la compagnie fait valoir que le perré représente la solution la plus efficace pour les plages du secteur de St-Gédéon. En préparation de la nouvelle étude d’impact pour le renouvellement du décret de stabilisation des berges, RTA regarde également de nouvelles alternatives qui viendraient remplacer le recours au perré et qui esthétiquement et fonctionnellement, serait plus acceptables.

Rappelons qu’en 2014, RTA a consacré quelque 6,8 M $ pour son programme de stabilisation des berges, dont la réparation des dégâts causés à l’automne 2013. En 2015, une somme de 5,1 M $ a également été réservée à cette fin.

RTA fait valoir que de ces quelque 12 M $, la très grande majorité reviendra sous forme de retombées économiques directes auprès des entreprises de transport et de fourniture de matériaux pour la réfection des berges et les plages autour du lac Saint-Jean.

Partager cet article