Biens essentiels : Les haltes services Nutrinor élargissent leur gamme de produits

Julien B. Gauthier
Biens essentiels : Les haltes services Nutrinor élargissent leur gamme de produits
(Photo : Courtoisie)

Produits congelés, repas chauds, fruits, légumes, œufs et produits laitiers, Nutrinor élargit la gamme de produits de ses 12 haltes service de la région en raison de la crise de la COVID-19 pour « contribuer à la vitalité locale ».

De cette manière, l’entreprise régionale veut permettre aux citoyens, notamment ceux des petites municipalités plus isolées, de bénéficier de produits frais ou essentiels, sans avoir à se déplacer inutilement dans les grands centres.

« On veut positionner nos établissements comme de véritables dépanneurs de quartier », affirme Audrey Tremblay, coordonnatrice du réseau de stations-service corporatives chez Nutrinor.

Elle ajoute : « Nous avons eu beaucoup de demandes pour qu’on offre des fruits, des légumes ou encore des produits congelés dans nos dépanneurs. Nous avions déjà les installations nécessaires, soit les réfrigérateurs et congélateurs. »

Permettre d’éviter les déplacements

En diversifiant leur offre de produits, l’entreprise veut également éviter que les personnes plus âgées risquent inutilement leur santé en quittant leur confinement.

Ce faisant, un service de livraison est envisagé dans 5 dépanneurs stratégiquement ciblés, soit celui de Lac-Bouchette, Péribonka, Saint-Bruno, Saint-Nazaire et du boulevard Saint-Jude à Alma.

« Notre clientèle est en train de se transformer. Elle est de plus en plus confinée. Nous avons donc pris des ententes avec des partenaires locaux pour offrir la livraison. Les clients pourront s’acheter un repas chaud, tout en effectuant une commande de microbrasseries locales, par exemple, qui sera livrée à leur domicile. »

Les mesures sanitaires pourraient rester

Comme la quasi-totalité des commerces, les dépanneurs Nutrinor se sont adaptés en ayant pris des mesures sanitaires. Chaque client doit impérativement se laver les mains en entrant dans le commerce.

En outre, un plexiglas sépare maintenant les caissiers des clients.

« Nos mesures, lorsqu’on les fait, on les réfléchit sur le long terme. Je pense que nous allons les garder ou du moins, elles vont rester longtemps. »

Partager cet article