Biogaz : une perte de 150 000 en revenus; La MRC LSJE termine l’année 2018 avec un excédent de 340 000 $

France Paradis
Biogaz : une perte de 150 000 en revenus; La MRC LSJE termine l’année 2018 avec un excédent de 340 000 $
ARBEC versait 150 000 $ en redevance annuellement pour l’utilisation des biogaz pour alimenter notamment ses séchoirs à bois. (Photo : TRIUM MÉDIAS - France Paradis)

La MRC Lac-St-Jean-Est complète son année financière 2018 avec un surplus supérieur à 340 000 $. Cependant, dès cette année 2019, la MRC devra vivre avec des revenus de 150 000 $ en moins alors que l’entente sur les redevances des biogaz à l’ancien site de l’Ascension a pris fin.

La gestion de la MRC Lac-St-Jean-Est est devenue au fil des ans une grosse affaire, mais surtout, une affaire de gros sous. Cependant, les maires tiennent les cordeaux serrés au chapitre des finances.

« Au niveau du budget, cette année, l’élément le plus populaire, c’est la fin des versements et du dernier 150 000 $ de redevances de la compagnie ARBEC pour la valorisation des biogaz de l’ancien site d’enfouissement de l’Ascension. ARBEC a mis fin à l’entente, donc, c’est terminé pour le 150 000 $ que l’on touchait de redevances annuellement », souligne le préfet André Paradis.

Ces revenus venaient couvrir en très large partie les sommes qui sont consacrées annuellement à s’assurer que la fermeture de ce site d’enfouissement respecte les normes environnementales, incluant le traitement du lixiviat qui s’échappe encore en partie du site de même que les biogaz associés à la décomposition des déchets enfouis depuis quelques années.

Ces deux éléments sont cependant en diminution année après année, jusqu’à l’extinction totale.

Surplus

« En gros, ça va très bien et on a même un surplus accumulé de 2,2 M $. Mais en terme de chiffres, ce n’est pas toujours évident à comprendre », avoue le préfet André Paradis.

Si l’on prend le budget total de la MRC, on parle de revenus de quelque 14,7 M$ alors que l’ensemble des charges représentent quelque 14 M $, laissant un excédent de 764 593 $.

Une fois les différents éléments retranchés de ce montant, il reste un excédent à des fins fiscales de 340 994 $.

La plus grosse partie du budget de fonctionnement est consacré à l’administration et l’aménagement, ce qui inclut tout le volet du traitement des déchets. À elle seule, cette partie représente des revenus de quelque 10,8 M$ et des charges et affectations de quelque 10,5 M$, laissant un excédent de 316 007 $.

À la fin de 2018, la dette à long terme était de 11 995 619 $, soit un montant de 226 $ par habitant.

 

 

ACT MRC Résultats financiers 2018 Photo A

 

@BV:<@CP> (Photo Trium Médias – France Paradis)<@$p>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des