BPDL décroche un contrat de près de 100 millions $

BPDL décroche un contrat de près de 100 millions $
Le nouveau pont Champlain doit entrer en service en deécembre 2018.

EXPERTISE.L’entreprise Béton Préfabriqué du Lac (BPDL) voit encore une fois son expertise reconnue alors qu’elle vient de décrocher un autre contrat majeur de quelque 100 millions $ dans le cadre du mégaprojet du Nouveau Pont-Champlain, à Montréal. À l’intérieur de ce contrat, BPDL s’est vu octroyer la fabrication des pièces de béton préfabriqué qui composeront cette nouvelle structure au-dessus du Fleuve St-Laurent.

Le 15 avril dernier, on annonçait l’attribution du contrat du mégaprojet du Nouveau Pont-Champlain au consortium Groupe Signature sur le Saint-Laurent dirigé par la firme québécoise SNC-Lavalin ainsi que les firmes ACS Infrastrutures, Dragados Canada et Flatiron Construction.

Le projet qui est estimé à un total de 3 à 5 milliards $ pour son ensemble représente un défi de taille et le consortium a donc décidé de faire appel à une entreprise de renom dans le domaine du béton, soit l’entreprise Almatoise.

Fabrication

Le processus de conception a déjà débuté pour BPDL. Le projet prévoit environ 10 000 pièces qui composeront les piliers et pylônes du pont à hauban, les dalles du tablier, ainsi que plusieurs autres pièces de béton prefabriqué tout au long des 3,4 km de la nouvelle infrastructure.

Pour l’entreprise, ceci représente un contrat de près de 100 millions de dollars qui s’échelonnera sur 30 mois. L’installation devrait débuter au printemps 2016. Le nouveau pont Champlain est prévu pour entrer en service dès décembre 2018.

Pour des questions pratiques liées à la localisation du chantier du projet, la production des pièces se fera principalement à l’usine du groupe située à St-Eugène-de-Grantham, près de Drummondville – Bétons Préfabriqués Trans-Canada.

Toutefois, les retombées sur la région d’un tel projet seront tout de même importantes. En premier lieu, c’est une fierté qui rejaillira sur toute l’équipe BPDL ainsi que la région, dû à l’ampleur et la médiatisation du projet. De plus, cela impliquera un savoir-faire local puisque la majeure partie de la conception et des plans et dessins sera exécutée par l’équipe technique d’Alma, de même que toutes les pièces d’ancrage; il en va de même de la coordination et logistique.

Enfin, cela contribuera à solidifier encore plus les assises de la compagnie puisque de nouveaux investissements seront réalisés et permettront d’accroître sa capacité de production dans son ensemble.

Lancé à Alma au début des années 1980, le groupe BPDL possède maintenant des installations à Alma, Chicoutimi, St-Eugène-de-Grantham, Ste-Marie de Beauce et à Abington au Sud de Boston, ainsi qu’une entreprise de béton préfabriqué à Sao Paulo au Brésil.

Partager cet article