Catherine Tremblay prend la direction de la Véloroute des Bleuets

Catherine Tremblay prend la direction de la Véloroute des Bleuets

Changement de cap à la direction de la Véloroute des Bleuets alors que Catherine Tremblay, jusqu’à tout récemment agente de développement et des communications à la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est, occupera le poste de directrice générale de la Véloroute, à compter du 28 janvier prochain.

Le Conseil d’administration de la Véloroute des Bleuets a donc porté son choix sur cette jeune administratrice, détentrice d’un baccalauréat en Sciences de la consommation profil administration des affaires de l’Université Laval et dotée d’expériences en planification, communication, développement, marketing, gestion de projet et de ressources humaines

De plus, Catherine Tremblay est familière avec le monde des affaires pour avoir occupé un poste de responsable des relations d’affaires au service de placement de l’Université Laval et, plus récemment, celui d’agente de développement et des communications à la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est. S’ajoute à cela une certaine connaissance du tourisme et de la région, la maîtrise de plusieurs logiciels et de l’anglais.

« Son leadership fera en sorte de contribuer à une bonne synergie entre le conseil d’administration, la permanence et les bénévoles », soutient Jean-Claude Lindsay, président de la Véloroute des Bleuets.

« C’est un grand défi que j’entame avec enthousiaste et j’ai l’intention de travailler à poursuivre la mission de la corporation soit de gérer, développer et consolider le circuit et l’expérience de la Véloroute des Bleuets en misant sur la concertation du milieu, le développement durable, l’innovation et l’excellence », souligne Catherine Tremblay.

Conséquemment à cette nomination, le directeur général par intérim, Laurier Savard, quittera ce poste le 25 janvier et agira dorénavant comme mentor de Mme Tremblay au cours des trois prochains mois.

Cette nomination intervient presque un an jour pour jour après les événements qui avaient mené à la démission de l’ancien directeur, son remplacement de quelques semaines par une autre personne qui a elle aussi remis sa démission.

Laurier Savard avait accepté l’intérim attendu qu’en avril dernier, la saison était trop avancée pour relancer le concours pour trouver un nouveau directeur général.

Quant à la présidence de la Véloroute, on saura en février prochain, lors de l’Assemblée générale annuelle, si Jean-Claude Lindsay demandera un nouveau mandat, s’il aura de l’opposition ou s’il quittera ses fonctions en raison des critiques proférées à son endroit cet automne et qui avaient conduit à une crise interne au sein de la Véloroute.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article