Ce soir, à 17 h 30, SPORTSQUÉBEC choisira-t-il Alma ?

Ce soir, à 17 h 30, SPORTSQUÉBEC choisira-t-il Alma ?

ANNONCE. À 17 h 30 ce soir, à la Salle Michel Côté, le maire d’Alma, Marc Asselin sera en conférence téléphonique avec son homologue de St-Jérôme et SPORTSQUÉBEC. Ils apprendront alors en direct qui des deux villes sera retenue pour la présentation de la Finale Hiver 2017 des Jeux du Québec.

Toute la population est invitée à compter de 17 h à la Salle Michel Côté où une animation précédera le moment solennel de l’annonce officielle.

Cette annonce viendra mettre un terme à quelque six mois de travail de la part de Ville d’Alma pour la préparation d’un solide cahier de candidature répondant à toutes les tatntes de SPORTSQUÉBEC et des différentes fédérations sportives, en prévision de la présentation de ces jeux.

Après le dépôt officiel du cahier de candidature, le 12 décembre dernier, jeudi dernier, devant les représentants de SPORTSQUÉBEC à Montréal, Ville d’Alma a joué sa dernière carte pour l’obtention de cette finale 2017 en expliquant aux dirigeants de SPORTSQUÉBEC l’ensemble du dossier.

« On s’est préparé et on part vraiment là avec l’intention d’obtenir ces jeux » lançait avec enthousiasme avant de partir Sylvie Beaumont, présidente du Comité des Loisirs de Ville d’Alma.

La rencontre a durée quelque trois heures et les représentants de Ville d’Alma en sont ressortis emballés et très confiants.

Notamment, les hauts dirigeants de SPORTSQUÉBEC ont fait remarquer la haute qualité de la présentation de Ville d’Alma.

« Je pense que l’on a réussi à répondre à toutes les interrogations de SPORTSQUÉBEC et on est sorti de là persuadé que l’on avait le milieu pour recevoir ces jeux à l’hiver de 2017 » a commenté avec conviction Sylvie Beaumont.

Notamment, Ville d’Alma s’est assuré que chacun des sites de compétition correspond aux attentes de chacune des fédérations sportives. Également, la mobilisation autour de ces jeux est unique dans l’histoire d’Alma avec quelque 12 000 signatures de gens qui réclament les jeux et un préfinancement de quelque 1,6 millions $ de la part d’entreprises qui ont signifié leur intention d’appuyer financièrement la tenue de ces jeux.

« SPORTSQUÉBEC a été impressionné par toutes cette mobilisation du milieu. Ça, c’est une de nos forces. On croise les doigts » de conclure avec optimisme Sylvie Beaumont.

Si Ville d’Alma est retenue, un processus de quelque trois ans de travail s’amorcera autour d’un budget de quelque 6 M $ et une quarantaine d’employés permanents pour monter ces jeux et assurer leur présentation en février 2017 à Alma, année du 150e anniversaire de la municipalité.

Partager cet article