Le CED coordonnera le 4e créneau d’excellence sur les drones

Le CED coordonnera le 4e créneau d’excellence sur les drones
Tenant un drone de la nouvelle génération, le député Alexandre Cloutier, le ministre Stéphane Billette, le député Serge Simard, Mélanie Lussier d’Aéro-Montréal et le maire Marc Asselin.

Le Centre d’excellence sur les drones voit son expertise reconnue une nouvelle fois. En effet, Québec lui accorde une aide financière de 270 000 $ sur trois ans afin d’assurer la coordination d’un créneau d’excellence destiné à la croissance du secteur des drones civils et commerciaux.
Après l’aluminium, le tourisme d’aventure, les saveurs et produits boréals, les drones deviennent le 4e créneau que Québec finance dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean.
C’est dans un décors s’apparentant à une pré-campagne électorale que l’annonce en a été faite dans le hangar du CED, entouré d’avions et de drones présentées par les compagnies qui œuvrent dans le domaine et qui gravitent autour de l’Aéroport d’Alma.

Le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette; le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay-Lac‑Saint‑Jean, Serge Simard; le maire de Ville d’Alma et instigateur du Centre d’excellence sur les drones, Marc Asselin de même que Mélanie Lussier, vice-présidente aux opération d’Aéro-Montréal, ont successivement pris la parole pour souligner l’avenir de ce secteur économique qui devrait connaître des ventes de quelque 25 milliards $ d’ici cinq ans.
Défi
C’est dans le cadre de la démarche ACCORD que le gouvernement du Québec annonce cette signature d’une entente d’une durée de trois ans visant la mise en œuvre, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de ce créneau d’excellence destiné à la croissance du secteur des drones civils et commerciaux.
« Grâce aux initiatives du CED d’Alma, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a développé une expertise maintenant reconnue dans le domaine des drones. En 2015, lors du Sommet économique régional, nous avions relevé l’importance de ce secteur novateur et stratégique pour la région. Nous nous étions même engagés à soutenir le CED et l’industrie », a rappelé Serge Simard.

Stéphane Billette a pour sa part souligné que cette annonce pouvait se traduire par trois mots : innovation, région et concertation.
« Le CED dispose d’installations d’une qualité exceptionnelle. Grâce à la mise en place de ce créneau d’excellence, le Québec maintiendra sa longueur d’avance en matière de drones civils à l’échelle canadienne. Le défi du secteur est désormais de multiplier le nombre de PME et de startups de la filière. En mettant en œuvre ce créneau d’excellence, nous lui offrons les outils pour atteindre cet objectif », soutient le ministre.
Marc Asselin ne cache pas sa fierté de voir ainsi évoluer ce dossier qui avait commencé en 2009 par un rêve de faire progresser l’aéroport d’Alma dans un nouveau créneau, vers le futur.
Rappelons que c’est en 2011 que le CED  a été créé, mettant ainsi en place des infrastructures de calibre international destinées à la conception, à l’essai, à l’application et à l’exploitation de drones civils et commerciaux
Ce centre est implanté sur le site de l’aéroport d’Alma, lequel offre une piste asphaltée de 5000 pieds, un système automatisé d’information météorologique, des systèmes de navigation et d’autres installations permettant les essais de drones. Par ailleurs, le CED a accès à l’une des seules zones de vol hors de portée visuelle destinées aux drones au Canada.

Partager cet article