Centraide pourra redonner 1 831 898$ dans la région

Par Johanne Delasablonniere
Centraide pourra redonner 1 831 898$ dans la région

Martin Saint-Pierre

AIDER. Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean a fait fi de la morosité économique et dépassé son objectif pour sa campagne de financement 2014, une récolte bien accueillie après celle de l’année précédente qui n’avait pas permis de combler entièrement les attentes.

Grâce au développement de nouvelles avenues, la conclusion de cette campagne a permis d’amasser 1 831 898 $, soit 56 000 $ de plus qu’en 2013. La mise en place du Fonds Défi des leaders a permis d’augmenter le nombre des grands Donateurs (59 à 104), générant à lui seul un montant de 70 000 $.

Les revenus associés aux dons planifiés ont aussi contribué à grossir les actifs à une hauteur de 87 000 $.

Les dons corporatifs, les campagnes en milieu de travail, le porte-à-porte contribuent aussi en grande partie au financement de l’organisation qui supporte de son côté, une centaine d’organismes communautaires sur tout le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

«Et il n’y a pas de petits dons», a énoncé Denis Guay, président de la campagne 2014 qui a aussi remercié tous ceux qui avaient contribué à l’atteinte de cet objectif. Mentionnons que M. Guay cèdera la présidence à Dominique Bouchard, vice-recteur aux ressources à l’UQAC, pour la prochaine campagne.

Aide aux organismes

Le montant recueilli permettra de soutenir un plus grand réseau d’organismes, a souligné le directeur général de Centraide, Martin Saint-Pierre.

«Chaque année, nous recevons plusieurs demandes qui sont minutieusement étudiées et l’an dernier, nous avons dû faire des choix crève-cœur», a révélé M. Saint-Pierre avant d’ajouter que cette récente campagne permettrait d’en faire un peu plus.

Selon la présidente du C.A. Marie-Karlynn Laflamme, ce succès est la démonstration de la générosité des gens de la région (25 000 donateurs) qui ont compris l’importance de partager.

«Faire un don, c’est un geste responsable, une culture à développer, une façon de maintenir une offre de services essentiels pour notre collectivité», a affirmé celle-ci.

Partager cet article