Centre Mario-Tremblay: Ville d’Alma lance les appels d’offres

Centre Mario-Tremblay: Ville d’Alma lance les appels d’offres

Une autre étape fondamentale vient d’être franchie dans le cadre du projet de 11 281 170 $ pour la réalisation de la Phase I de la modernisation du Centre Mario-Tremblay. Ville d’Alma a lancé les appels d’offres et les entrepreneurs intéressés doivent déposer leur soumission avant 14 h, le mercredi 19 septembre prochain.

« C’est une étape très importante qui vient d’être franchie dans ce projet grandement attendu par le population », soutient le maire Marc Asselin pour qui, ce projet a toujours constitué sa priorité depuis qu’il est en poste.

Parmi les démarches qui ont été réalisées dans le cadre de ce processus, les gestionnaires de la municipalité ont notamment rencontré le Comité de maximisation des retombées économiques régionales (CMAX).

«Nous avons bon espoir de voir des entreprises locales bénéficier des retombées de ce chantier majeur », souhaite le maire Asselin.

Les entreprises intéressées ont donc jusqu’au 19 septembre, 14 h, pour déposer leur soumission.

Refaire le règlement

En marge de cet appel d’offres, lors de la séance du conseil de mardi soir prochain, les élus devront voter un nouveau règlement d’emprunt au montant de 11 281 170 $.

On se rappellera qu’en juin dernier, le conseil avait adopté le règlement 207-2012 à cet effet. Il n’y a eu absolument aucune contestation de ce règlement qui a suivi les étapes légales d’acceptation. Cependant, le ministère des Affaires municipales a demandé des précisions additionnelles sur les estimations de coûts de certains éléments afin de rendre le règlement conformes aux directives du ministère.

Ce mardi, on annulera donc le premier règlement (207-2012) pour le remplacer par un nouveau règlement d’emprunt, plus précis, mais du même montant de 11 281 170 $.

Ce dernier devra suivre les mêmes étapes d’approbation. Cependant, ces détails administratifs n’empêchent pas Ville d’Alma d’aller de l’avant avec son appel d’offres, d’accueillir les soumissions, de choisir l’entrepreneur général qui devra réaliser les travaux et d’amorcer ceux-ci une fois que l’échéancier précis sera connu.

À ce sujet, Ville d’Alma devra être très pointu sur cet échéancier car le défi consiste à réaliser les travaux tout en maintenant les différents services pour la population.

Travaux

La municipalité doit tenir compte de son obligation morale et technique de continuer à offrir des services de loisirs, malgré la réalisation des travaux.

C’est pourquoi, l’échéancier qui sera proposé permettra de réaliser les travaux suivants sans trop de dérangements :

— la construction de l’agrandissement arrière;

— l’aménagement du nouveau restaurant donnant vue sur la grande glace;

— l’ajout d’un ascenseur;

— la construction de deux salles de judo;

— la rénovation de cinq salles de joueurs;

— le réaménagement des bureaux administratifs et de la centrale d’équipements.

La ville envisage également des travaux dans les secteurs suivants :

— le hall d’entrée côté aréna;

— la salle regain;

— la salle de boxe;

— les salles de danse et les blocs sanitaires.

Tous les éléments ciblés se situent dans la portion du CMT propriété de Ville d’Alma.

L’autre partie sera finalisée plus tard avec le support de la Commission scolaire et des gouvernements supérieurs. Dans le cas d’Ottawa, ce n’est qu’en 2014 que des sommes seront disponibles à l’intérieur de futurs programmes à développer.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article