Cinq projets citoyens emballants pour le développement durable à Alma

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Cinq projets citoyens emballants pour le développement durable à Alma
Le maire Marc Asselin et la conseillère Véronique Fortin ont annoncé les cinq projets citoyens aux Jardins Mistouk, qui totalisent 25 000 $. (Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

Ville d’Alma a dévoilé aujourd’hui les cinq projets retenus dans le cadre de son appel d’offres de projets communautaires qui s’adresse à des regroupements de citoyens et d’organismes almatois.

Réunis aux Jardins Mistouk dans le secteur de Saint-Coeur-de-Marie, le maire Marc Asselin et la conseillère municipale Véronique Fortin ont présenté ces cinq projets totalisant 25 000 $ d’investissements, qui permettront de dynamiser les saines habitudes de vie.

« Cet appel de projets est directement en lien avec notre stratégie de développement durable mis en place en 2017 et afin de répondre à l’enjeu de développement durable #4 étant la santé, l’équité et la qualité de vie des citoyens. Cette année, nous avons voulu prioriser les projets visant les saines habitudes de vie. Par ailleurs, l’enveloppe a été bonifiée en 2020, passant de 20 000 $ à 25 000 $ », affirme Marc Asselin.

25 000 $ d’investissements d’Alma

Pour la conseillère Véronique Fortin, ces projets citoyens en développement durable vont de pair avec les fondements de son engagement politique. « Cela favorise un niveau de citoyenneté plus actif dans la population et augmente l’esprit communautaire ainsi que le sentiment d’appartenance des citoyennes et citoyens envers la ville. Je pense particulièrement à Vincent Gagné, hui ans, qui a pu découvrir à travers cet appel de projets qu’il avait un réel pouvoir d’améliorer sa communauté! »

Les cinq projets sont les suivants: Le jeune Vincent Gagné, huit ans, et ses parents pour un projet de Frisbee golf (7 500 $); Les Butineurs qui souhaitent récolter et partager les surplus de fruits et de légumes sur le territoire de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est (2 500 $), les Jardins Mistouk et le projet Les Robinculteurs, qui permet aux jeunes éprouvant des difficultés à cueillir tout en s’intégrant dans un milieu positif (7 500$); le Comité de citoyens de Riverbend et le projet de quartier « Jardin patrimonial » (2 500$); les citoyens des quartiers Saint-Pierre/Château d’eau pour la mise en place d’une serre communautaire à énergie passive (5 000 $).

Ces projets doivent se terminer au plus tard le 1er décembre 2020. Au total ce sont dix organismes ou particuliers qui ont déposé des projets dont les demandes totalisent 56 660 $.

Partager cet article