COMMENTAIRE: Je suis Nutrinor !

COMMENTAIRE: Je suis Nutrinor !

PERFORMANCES. Combien d’entreprises de la région peuvent se vanter d’avoir généré un chiffre d’affaires de 383 millions $ au cours de la dernière année, contribuant ainsi largement au maintien de l’activité économique au Saguenay—Lac-Saint-Jean ?

 

C’est notamment le cas de la coopérative agroalimentaire Nutrinor qui vient de connaître, en 2014, sa meilleure année financière de ses 65 ans d’existence.

Dès le début de la modernisation de l’agriculture dans la région, au début des années 1940, la coopérative agricole a fait son apparition. Pour l’intégration de certains marchés, l’amélioration de la productivité et l’assistance aux producteurs, les coopératives érigent plusieurs infrastructures déterminantes et se lancent dans la vente de produits pétroliers et de machinerie agricole.

Entre cette période héroïque et la pénétration de nouveaux marchés grâce au lancement de nouveaux produits tels que le lait au chocolat Laura Secord, le lait bio ou le dernier né, le lait nordique, Nutrinor a toujours démontré sa proximité auprès des gens qu’elle a à cœur de desservir.

Progression

L’histoire de Nutrinor est ponctuée de belles choses. Rappelons juste en passant que c’est en 1980 que l’Association coopérative laitière du Saguenay—Lac-Saint-Jean est rebaptisée Nutrinor, un nom qui aujourd’hui est synonyme de prospérité.

La direction de l’organisation demeure toutefois réaliste: face à des joueurs majeurs du monde agricole comme Agropur et son chiffre d’affaires de quelque 3,8 milliards $, Nutrinor est un petit joueur.

Cependant, dans la région, la coopérative n’a jamais cessé de jouer son rôle de protection des marchés et d’entraide.

Au Saguenay—Lac-Saint-Jean, Nutrinor est un joueur majeur qui a notamment eu la sagesse, tout au long de son histoire, de diversifier ses actions afin de ne pas être à la merci d’une seule source de revenus.

Au fil des ans, la coop a développé ses quatre créneaux de performance en agriculture, en agroalimentaire, dans le secteur de l’énergie et des quincailleries.

Elle est la propriété de 965 membres producteurs agricoles et elle emploie plus de 465 personnes. Elle possède des actifs de près de 95 millions $.

La performance financière de Nutrinor en 2014 permet également de présenter un excédent net de 3 346 634 $ et les membres se partageront une autre ristourne de 1 130 000 $.

Dans le même esprit, des investissements de l’ordre de 5 800 000 $ ont été nécessaires afin de soutenir la croissance et le maintien des activités de la coopérative au cours de la dernière année.

Pour la prochaine année, soit 2015, Nutrinor prévoit des investissements de 6 000 000 $. C’est donc 35 000 000 $ au total qui ont été investis dans la région par la coopérative au cours des cinq dernières années.

C’est le genre de chose qui fait la différence. L’argent généré ici, reste ici et est redistribué ici.

Je suis Nutrinor.

Partager cet article