Connaissez-vous la vraie valeur de votre maison?

Connaissez-vous la vraie valeur de votre maison?
Selon Régis Bonneau

IMMOBILIER. Le printemps est à nos portes et c’est la période de l’année où nous avons besoin de changement. Bon nombre d’entre nous voudront changer d’air et songeront à vendre leur maison. Mais connaissons-nous réellement la valeur marchande de notre demeure?

Un récent sondage, réalisé par la firme CROP, révèle que seulement 56 % des Québécois pensent connaître la valeur réelle de leur maison sur le marché. De ce nombre, 18 % d’entre eux ont en main, un rapport d’évaluation à jour.

Selon Régis Bonneau, directeur général chez Cevimec-BTF Évaluateurs agréés, l’évaluation municipale et la valeur marchande d’une maison peuvent porter à confusion.

Évaluation complète

«Le rôle d’évaluation municipal est produit près de 18 mois avant sa date d’entrée en vigueur et celui-ci a une durée de trois ans. Plus on avance dans le temps, moins il représente, avec exactitude, la valeur réelle de la propriété.», nous explique M. Bonneau.

Et de poursuivre: «La valeur marchande de la maison, quant à elle, est une évaluation complète, réalisée par un professionnel indépendant, qui détermine combien vaut la maison, à ce moment-ci, par rapport aux autres résidences du secteur».

Après avoir passé tant d’années dans le même foyer, il est normal d’accorder une valeur sentimentale à notre maison. Toutefois, il ne faut pas prendre cet aspect en considération lorsque vient le temps de fixer le prix de revente.

Un faux pas à éviter

«On ne peut pas prendre le rôle d’évaluation et y ajouter 10 ou 15 % pour fixer notre prix. Souvent, le prix demandé est beaucoup trop élevé. Les gens essaient de rentabiliser leurs investissements. Un faux pas qu’il faut éviter».

Lorsqu’un évaluateur agréé vous rend visite, il effectue de nombreuses vérifications, en tenant compte, entre autres, des règlements municipaux et de l’état du bâtiment, afin de déterminer la valeur de votre maison.

«Ce n’est pas une inspection préachat. C’est pour en savoir plus sur la propriété que vous voulez acheter, ou pour avoir en main tous les éléments qui justifieront votre prix, face à l’acheteur potentiel».

Même si la visite ne dure qu’une heure, il vous faudra patienter quelques jours avant d’avoir un rapport exhaustif de la situation.

À lire également:

À l’aube d’une stabilisation du marché immobilier à Saguenay

Partager cet article