Conseil municipal : Ville d’Alma versera 150 000 $ au projet COlab

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Conseil municipal : Ville d’Alma versera 150 000 $ au projet COlab
Le conseiller municipal Olivier Larouche était absent pour des raisons personnelles. (Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

Les conseillers ont voté ce soir en faveur de deux contributions de 75 000 $ au projet COlab du Collège d’Alma, le laboratoire d’innovation régionale qui facilitera la transition numérique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo : Courtoisie

La première tranche sera versée d’ici la fin de l’année et l’autre sera faite en 2021. « L’implantation du pavillon COlab aura de nombreuses retombées positives pour la Ville d’Alma, notamment faire d’Alma l’épicentre du développement du numérique au Saguenay-Lac-Saint-Jean et un acteur de premier plan dans la stratégie », a plaidé le conseil municipal.

Celui-ci ajoute que « le COlab accompagnera les entreprises, les décideurs, les créateurs, les étudiants et la collectivité du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans l’intégration des compétences, des façons de faire à l’ère numérique ».

Rappelons que le projet COlab, initié en 2019 a déjà reçu la participation financière du ministère l’Économie et de l’Innovation à la hauteur de 4,1 M$, de 1,3 M$ du Fonds d’appui au rayonnement des régions, de 50 000 de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, de 340 000 $ de Desjardins et de 912 000 $ du gouvernement fédéral pour l’intégration des femmes dans l’industrie du numérique.

L’ouverture du pavillon est prévue pour mai 2021.

COVID-19 : Marc Asselin fier malgré tout

Alors que la Santé publique du Québec pourrait faire passer la région au rouge d’ici 48 heures, le maire d’Alma se dit fier de la population qui selon lui, n’est pas pire qu’ailleurs.

« Malgré cet épicentre, je suis très fier de la population qui depuis le début fait le travail. Dans les commerces ou dans les restaurants, il y a toujours un respect des règles. Ce n’est pas vrai que les gens ici sont nonchalants. On sent la crainte chez les gens. Les épicentres sont inquiétants, mais il faut garder le cap et marcher en équipe. C’est une affaire de collectivité », a affirmé le maire d’Alma.

Rappelons qu’Alma compte deux foyers d’éclosions :  le CHSLD Isidore-Gauthier, avec 45 cas et l’hôpital d’Alma avec 44 cas.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires