Festiballe: de retour en mars pour une 8e édition

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Festiballe: de retour en mars pour une 8e édition
(Photo : archives)

Qui sera l’architecte du plus beau fort de neige d’Hébertville? C’est ce que permettra de déterminer la 8e édition du Festiballe hivernal de la localité, du 1er au 7 mars.

Déjà, depuis le début février, les gens d’Hébertville peuvent participer au concours de construction de fort en neige sur leur terrain.

« Ce concours est maintenant bien implanté dans le village. L’an dernier, on avait eu une super bonne participation et les gens avaient fait des constructions incroyables ! », lance le président du comité du Festiballe, Dave Simard.

Les gens peuvent s’inscrire au concours en remplissant un formulaire disponible sur la page Facebook de l’évènement.

D’ailleurs, le concours de construction de fort a bien failli être la seule activité du Festiballe cette année en raison de la pandémie.

« Au départ, on était en zone rouge et c’était l’une des seules choses facilement faisables puisque tout le monde fait ça chez eux. Mais comme on a changé de couleur de zone, on planifie maintenant plusieurs petites activités. »

Programmation

Si, au moment d’écrire ces lignes, le comité n’a pas encore dévoilé sa programmation officielle, quelques activités sont déjà prévues à l’horaire.

Le vendredi 5 mars, pour ouvrir officiellement le festival, le comité invite les gens à se rendre au mont Lac-Vert pour une marche jusqu’au village.

« Les gens seront divisés en groupe de huit et on marchera tous jusqu’au village. Une fois arrivé, il y aura un gros feu d’artifice ! »

Le samedi, les membres du comité parcourront les rues avec un petit cortège de véhicules pour évaluer les constructions de fort, tout en faisant de l’animation avec de la musique. En soirée, des prix seront remis aux meilleures constructions.

Également, toute la semaine précédant ces deux journées, les membres du comité seront présents un peu partout dans la municipalité pour faire de l’animation.

« Par exemple, on ira sûrement à la patinoire jouer de la musique pendant une journée pour les jeunes. On va également miser beaucoup sur le parcours de réalité virtuelle que nous avons à Hébertville. »

Comme les mesures changent souvent sans préavis, il sera possible de suivre l’évolution de la programmation sur la page Facebook du Festiballe.

Partager cet article