Depuis juin: l’aéroport d’Alma a atteint son seuil de rentabilité

Depuis juin dernier, l’Aéroport d’Alma vole de ses propres ailes… En effet, la ligne Alma/Montréal et Alma/Côte-Nord a atteint son seuil de rentabilité et n’a plus besoin du recours au fonds spécial qui avait été mis en place en septembre 2010 pour lancer cette nouvelle ligne. Les choses vont bien à ce point que l’on a demandé à Pascan Aviation la possibilité d’utiliser un nouvel appareil de 19 places afin de répondre à une demande croissante de quelque 30 % à chaque mois, depuis juin dernier.

« Présentement, on refuse des passagers, car on est plein à chaque voyage » a lancé avec enthousiasme Pascal Pilote, président d’Aéroport d’Alma.

En compagnie de Nicol Minier, directeur général de l’aéroport et de Justine Painchaud, agente de développement, la direction de l’aéroport avait invité les médias lundi matin afin d’assister au départ du vol vers la Côte-Nord, un vol complet.

« Au lieu d’imposer un horaire à notre clientèle, on se plie aux besoins de nos clients et avec la desserte de la Côte-Nord, on a véritablement trouvé notre créneau pour les prochaines années à venir », d’ajouter Pascal Pilote.

On se rappellera que pour la relance du lien aérien entre la région et Montréal, Ville d’Alma, Ville de Roberval et le gouvernement du Québec avaient constitué en septembre 2010 un fond spécial de plus de 325 000 $ servant à éponger les déficits quand le nombre de clients était inférieur au minimum requis.

En février dernier, Aéroport d’Alma décidait d’ajouter la desserte de la Côte-Nord, voulant ainsi profiter du boum économique qui sévit dans ce secteur.

La décision a été plus que positive et accueillie avec une très grande satisfaction par les entrepreneurs de la région de Montréal qui peuvent facilement transiter par Alma pour se rendre à Sept-Îles (transfert vers Havre-St-Pierre) puis vers Wabush.

Ce service est offert le lundi et mardi ainsi que le jeudi et vendredi.

Le service est à ce point apprécié que l’appareil actuellement utilisé ne suffit plus à la demande.

Pascal Pilote a donc entamé les démarches auprès de Pascan Aviation qui pourrait éventuellement utiliser un appareil de type Jet Stream 32, un avion d’une capacité de 19 passagers comparativement à 9 présentement.

La décision devrait être connue sous peu.

Alma/Montréal

Naturellement, Aéroport d’Alma ne délaisse pas sa clientèle de base qui emprunte la liaison Alma/Montréal et qui est à l’origine de la reprise du service en septembre 2010.

ADA offre notamment un forfait alléchant pour les gens d’Alma devant se rendre à Montréal pour affaires. Le départ se fait le mardi soir pour un coucher dans un hôtel appartenant à Pascan Aviation. Le mercredi, la personne passe la journée à Montréal. Le soir, elle couche gratuitement au même hôtel pour prendre le vol du jeudi matin et atterrir à Alma à 8 h.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article