Des funérailles d’envergure pour le policier tué en devoir

Des funérailles d’envergure pour le policier tué en devoir

CHICOUTIMI. Les funérailles avec hommage protocolaire en l’honneur du policier Thierry Leroux tué dans l’exercice de ses fonctions le 13 février dernier à Lac-Simon, seront célébrée vendredi à 14h à la cathédrale de Chicoutimi en présence de nombreux dignitaires et policiers.

En fait, plus d’un millier de policiers seront présents pour conduire l’agent de 26 ans à son dernier repos. Il y aura aussi, notamment, le premier ministre Philippe Couillard, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux ainsi que les 17 collègues de travail du défunt à Lac-Simon. Trois enseignants du département de Techniques policières du Collège d’Alma et de nombreux étudiants seront également sur place. Thierry Leroux a complété son cours à l’institution almatoise en 2012, en plus de faire partie de l’équipe de football du collège.

Organisées par la SQ, les funérailles officielles nécessitent un protocole minutieux. Un long cortège de policiers accompagnera le corbillard du défunt à partir du Vieux-Port de Chicoutimi et se dirigera sur le boulevard du Saguenay pour emprunter la côte Salaberry jusqu’à la cathédrale. Des cérémonies spéciales sont également prévues à l’intérieur de l’église, ainsi qu’à l’extérieur après la célébration présidée par l’abbé Jean Gagné.

Salon funéraire

Le corps du policier était exposé au Salon de l’Alliance funéraire du Royaume aujourd’hui, où les membres de la famille, amis, connaissances et de nombreux policiers se sont présentés pour lui rendre hommage.

« Bien sûr que c’est important de lui rendre hommage et que la famille sache que l’on pense à lui. Thierry était quelqu’un d’exceptionnel. Un étudiant qui avait de belles qualités. Je lui ai enseigné tout comme à sa conjointe Joanie. C’est une tragédie ce qui se passe là. Ça nous touche même si nous ne sommes pas des polices », a commenté l’enseignante au Collège d’Alma, Marie Harvey, à la sortie du salon funéraire.

« J’ai déjà perdu des étudiants lors d’accidents ou maladie, mais en devoir, c’est la première fois en 26 ans d’enseignement. C’est très très triste.»

Pour sa part, le policier Bernard Moreau de la Sûreté municipale de Saguenay s’est fait un devoir de venir se recueillir devant le cercueil de l’agent Leroux.

« Il est un confrère de travail, même si l’on n’a pas travaillé ensemble. Je l’ai connu au collège d’Alma pour lui avoir enseigné ainsi qu’à sa conjointe pendant une session. J’ai aussi assisté à sa graduation à Nicolet. En tant que policier, on se tient tout le monde ensemble et ça nous touche. Il est important de venir se recueillir pour un moment aussi malheureux.»

Circulation

Par ailleurs, la circulation sera perturbée aux abords de la Cathédrale de Chicoutimi, en raison d’un grand périmètre de sécurité.

Plusieurs rues seront fermées temporairement à la circulation, dont celles qui forment le quadrilatère autour de la cathédrale, soit Bégin, Racine, Hôtel-Dieu et du Séminaire. La Zone portuaire sera également fermée. Aucune circulation tant à pied qu’en automobile ne sera tolérée pendant la journée, sauf pour la circulation locale.

De plus, la rue Racine sera fermée de la rue Salaberry jusqu’à l’intersection du boulevard Saguenay Est, de 7h à 17h, alors que la rue Salaberry sera partiellement fermée. Une seule une voie permettra de passer du boulevard Saguenay Est ou de la rue du Havre à la rue Racine.

Le boulevard Saguenay passera de quatre à deux voies, de la rue Morin, à la marina. Les deux voies en direction de Jonquière seront fermées. Toutefois, aucune circulation ne pourra être effectuée dans ce secteur de 12h45 à 14h30.

Partager cet article