Des investissements de 4M$ pour les écoles

Des investissements de 4M$ pour les écoles
École (Photo : archives)

RÉNOVATIONS. En avril dernier, le gouvernement du Québec a annoncé de nouveaux investissements totalisant près de 16,9 millions de dollars pour assurer le maintien en bon état et la réhabilitation des écoles de la région. À la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, le montant des investissements est de l’ordre de 4 millions de dollars pour la réalisation de 41 projets.

« Depuis les dernières années, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean a réalisé plusieurs travaux en ce qui concerne la fenestration et la réfection des toitures. Cette année, on compte quelque huit projets, dont cinq axés sur le chauffage et le conditionnement d’air, ainsi que trois projets pour la réfection des salles de bain. Ces projets vont nécessiter des investissements entre 175 000$ et 250 000$. En ce qui concerne les autres projets, la Commission scolaire Lac-Saint-Jean est très avancée dans ses travaux de réfection. On a répertorié tous les travaux d’investissement que nous avions à faire, pour par la suite prioriser certains travaux pour lesquels nous avons obtenu des subventions de la part du gouvernement du Québec», de souligner Véronique Leclerc, responsable des communications à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean.

Certains de ces travaux sont déjà entrepris, mais quelque 12 de ces 41 projets vont se réaliser au cours de la saison estivale. L’échéancier prévu pour la finalisation de ces projets est le 30 juin 2018.

«Des projets de réfection des salles de bains qui vont engager des sommes importantes sont prévus notamment aux écoles primaires de Saint-Bruno, de Saint-Sacrement, Mgr Victor de Métabetchouan et au centre Forgescom. Pour ce qui est des projets de climatisation et ventilation, les écoles Saint-Joseph, Saint-Sacrement, Notre-Dame à Isle-Maligne et l’école Maria du secteur Saint-Cœur-de-Marie ont été ciblées. À Curé-Hébert, à Hébertville, il y aura des travaux sur la toiture de l’édifice pour un montant évalué à quelque 200 000$. Il y aura également un projet d’isolation du pavillon Goyer. Les divers projets se situent entre 4 000 $ et 250 000 $», de préciser Véronique Leclerc.   

Partager cet article