Tourisme: des signes encourageants pour la MRC

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Tourisme: des signes encourageants pour la MRC
Grâce à son offre en plein air diversifiée, la MRC Lac-Saint-Jean-Est a les outils pour connaitre de bonne saison touristique dans les prochaines années. (Photo : courtoisie)

Ce n’est pas une surprise de dire que 2020 a été une année touristique difficile pour toutes les régions du Québec, y compris le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Malgré tout, la MRC de Lac-Saint-Jean-Est a remarqué, lors de la saison estivale, quelques signes encourageants pour le futur.

Dans son ensemble, l’année aura été difficile pour le tourisme, tout d’abord en raison de l’absence de clientèle internationale. Les touristes provenant de l’extérieur du Québec représentent 15 % de la clientèle touristique dans la région.

À titre d’exemple, l’Odyssée des Bâtisseurs à Alma a accueilli 8 713 visiteurs en moins en 2020 qu’en 2019.

« En 2019, ce sont 15 431 personnes qui sont venues à l’Odyssée des Bâtisseurs. En 2020, nous avons reçu 6 718 personnes. Il faut considérer que nous avons perdu beaucoup de groupes scolaires, en plus du fait que nous avons été fermés au public pendant 22 semaines au total », indique la DG, Catherine Binet.

Hébergement

Un bon indicatif de la baisse de touristes est de regarder le taux d’occupation des lieux d’hébergement.

« On est passé d’un taux d’occupation de 39,47 % en 2019 à un taux de 30,31 % en 2020. Il s’agit, avec celui de la restauration, du secteur le plus touché par la baisse de touristes », explique Virginie Brisson, chef de division chez Tourisme Alma-Lac-Saint-Jean.

Toutefois, lors de l’été, le taux d’occupation a dépassé celui de 2019.

« On a eu un rebond du taux d’occupation en été de 8 % supérieur à la moyenne des dernières années. C’est très bon, surtout quand on regarde d’autres régions et qu’on voit que certaines n’ont pas eu cette hausse-là en été. »

Kiosques touristiques

Un autre bon indicatif pour connaitre l’achalandage de touristes réside dans le nombre de passages dans les bureaux d’informations touristiques. Pour les deux bureaux de la MRC, celui d’Alma et d’Hébertville, 4 662 visiteurs y sont passés en 2020. Il s’agit d’une diminution de 58 %.

Encourageant

Virginie Brisson souligne cependant que l’offre touristique dans la MRC est encourageante pour le futur.

« On mise beaucoup ici sur l’offre en agrotourisme, en plein air, en villégiature. Ce sont tous des secteurs qui ont très bien fonctionné en 2020 et nous continuons de les développer. »

Grâce à cette offre, la MRC se positionne mieux que le bilan régional en ce qui concerne la rentabilité des entreprises et la baisse de clientèle.

Dans la région, 50 % des entreprises ont eu une saison d’été rentable. Dans la MRC, Virginie Brisson affirme que ce taux est plus élevé, sans toutefois avoir de chiffres.

De plus, dans la région, 60 % des entreprises touristiques ont connu une baisse d’achalandage. Dans la MRC, Virginie Brisson soutient que le taux est plus bas.

Partager cet article