Desbiens : Claude Delisle veut attirer des familles

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Desbiens : Claude Delisle veut attirer des familles
Claude Delisle est maire de Desbiens depuis janvier 2021, à la suite du départ de Nicolas Martel. Il a été élu par acclamation lors des élections du 7 novembre dernier. (Photo : Trium Médias – Julien B. Gauthier)

Faire de Desbiens une ville familiale, proche de ses jeunes et de ses aînés, telle est la mission que s’est donnée le maire Claude Delisle. Réélu par acclamation, il mettra en place une stratégie pour attirer les jeunes familles dans la petite municipalité de 1 000 habitants.

« Ma vision, c’est d’attirer de nouvelles familles. On a tout ce qu’il faut ici. On a la maison des jeunes, dont je suis particulièrement fier. On a des attraits touristiques, des résidences pour aînés, une école primaire… », lance le maire de Desbiens.

Quelques incitatifs existent déjà. La municipalité a mis en place un crédit de taxes sur trois ans pour les nouvelles constructions résidentielles. Un projet de développement immobilier issu d’un promoteur privé est également en cours.

Par ailleurs, Desbiens entend refaire complètement la rue Marcellin, incluant les conduites d’eau, au cours de l’été 2022. Une partie de la route du Trou de la fée est aussi dans les cartons.

CPE et gymnase

La ville de Desbiens planche aussi sur l’accueil d’un premier centre de la petite enfance (CPE). « Ça fait quatre ans qu’on travaille sur le dossier. On est en déficit de places pour les enfants. Une rencontre est prévue avec le député Éric Girard et il se montre déjà très ouvert. »

Si Québec accepte, le CPE devrait être construit sur un terrain vacant, entre la 18e et la 19e avenue.

La municipalité demandera également au gouvernement les fonds nécessaires pour la construction d’un gymnase pour l’école primaire Saint-Gérard.

Gestion

Sur une base volontaire, Desbiens a reçu la visite du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour l’assister dans la gestion de ses finances à la suite de la saga du branchement en eau potable dans le secteur de la Villa des Érables.

Selon le maire, il s’agit d’une aide « très appréciée » qui rendra la municipalité « encore plus forte ».

« Nous sommes plusieurs nouveaux autour de la table du conseil, donc leur aide est la bienvenue. On a demandé qu’ils nous assistent encore plus longtemps pour la réalisation du budget et les règlements d’emprunt. On les rencontre une fois par semaine. »

Intergénérationnel

Afin de rapprocher les élus des aînés et d’entendre leurs préoccupations, Claude Delisle a nommé deux membres du conseil municipal, Gaétan Boudreault et Gilbert Doucet, comme responsables du programme Municipalité amie des aînés (MADA).

La création d’un parc intergénérationnel derrière la résidence Gérard-Blanchet fait aussi partie des plans. Selon Claude Delisle, le projet devrait débuter l’été prochain.

Des jeux d’eaux pour les plus petits sont également prévus.

Partager cet article