Deux agriculteurs d'ici honorés à l'Assemblée nationale

Deux agriculteurs d'ici honorés à l'Assemblée nationale

AGRICULTURE. Deux entreprises agricoles de la MRC Lac-St-Jean-Est ont été honorées à l’Assemblée nationale, dans le cadre de la 125e édition de l’Ordre nationale du mérite agricole. Sylvain Boily et Chantale Bouchard de la Ferme Boily SENC de St-Bruno ainsi que Raynald Dufour et Linda Gaudreault de la Ferme Raylyne de St-Gédéon, ont remporté d’importantes récompenses.

Après s’être illustrés dans quatre galas régionaux qui ont eu lieu au mois d’octobre dernier, des agricultrices et des agriculteurs ont été honorés, à l’Assemblée nationale, au cours d’une cérémonie clôturant le 125e concours de l’Ordre national du mérite agricole.

À cette occasion, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Paradis, a procédé à la remise des décorations et des prix.

Cette année, 83 groupes concurrents ont pris part au processus d’évaluation dans les régions en concours, à savoir l’Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord.

L’Ordre national du mérite agricole est, depuis son instauration en 1889 par le premier ministre de l’époque, Honoré Mercier, une véritable institution dans le milieu de l’agriculture québécoise. Il reconnaît le travail des femmes et des hommes qui façonnent l’industrie bioalimentaire du Québec.

Récipiendaires

Sylvain Boily et Chantale Bouchard de la Ferme Boily SENC de Saint-Bruno, avaient remporté la médaille d’Or régionale et ils remportent le 3e rang au plan national.

Sylvain et Chantale sont la 3e génération de Boily à exploiter la ferme depuis 1992. Dès le début, en 1933, la construction de bâtiments et les nouvelles technologies, grâce auxquelles l’entreprise reste à l’avant-garde, sont deux priorités. Et on ne ménage pas les initiatives agroenvironnementales. Le cheptel compte 175 têtes holsteins. Le quota atteint 98,5 kg par jour. La santé financière de l’entreprise et les technologies avancées la préservent des effets de la mondialisation et assurent la qualité de vie.

Quant à Raynald Dufour et Linda Gaudreault de la Ferme Raylyne de Saint-Gédéon, ils avaient remporté la médaille d’Argent régionale et remportent également la première médaille d’Argent au plan national.

En 1991, Raynald achète la propriété de son père. Au fil des ans, on agrandit les installations, remplace de l’équipement et améliore le confort des animaux. Depuis 2012, on privilégie le système de traite avec retraits automatiques sur rails. Le troupeau de 86 vaches holsteins produit un quota de 82 kg par jour. Le couple souhaite l’augmenter à 110 kg par jour en vue du transfert aux enfants, dont 3 étudient en agriculture. La pérennité de l’entreprise est donc assurée.

Partager cet article