Dévoué à la réussite de ses athlètes

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Dévoué à la réussite de ses athlètes
Jude Dufour est ici accompagné de Léandre Bouchard. Jude a toujours eu à cœur le développement de ses athlètes. (Photo : Trium Médias - Archives)

Grâce à sa grande passion pour son sport et par souci de ses athlètes, l’entraineur de vélo de montagne Jude Dufour a pu garder le Club Cyclone d’Alma sur les rails pendant la pandémie.

Depuis que le Québec a été frappé par la COVID-19, en mars 2020, Jude Dufour fait des pieds et des mains pour garder ses athlètes actifs. Quand le confinement général est survenu l’an dernier, le club était en pleine semaine de camp d’entrainement.

« On a été arrêté d’un coup. Je suis rapidement tombé en mode solution. Je devais trouver une façon de continuer de faire bouger mes jeunes du club. Je voulais maintenir un lien avec eux, mais aussi maintenir les habitudes d’entrainement. En tant qu’enseignant et entraineur, je sais que de maintenir des habitudes, c’est très important », raconte-t-il.

C’est ainsi que Jude à démarrer des séances d’entrainement virtuel, que les athlètes peuvent trouver sur le groupe Facebook privé du club.

En un an, à défaut d’environ deux entrainements par semaine, ce sont plus de 65 capsules d’une heure trente que Jude Dufour a publiés.

La participation à celles-ci est d’ailleurs remarquable, souligne l’entraineur.

« C’est tout à leur honneur. Il y a des jeunes qui n’ont manqué aucune séance depuis l’an passé ! La réponse est incroyable. Je compte environ une vingtaine d’athlètes qui participent de façon régulière. »

Les bons mots pour cette formule se sont répandus, puisque d’anciens athlètes du club, maintenant rendu à l’extérieur de la région, participent aux entrainements.

« Les jeunes, et même leurs parents, me disent à quel point ça leur fait beaucoup de bien de continuer ces entrainements. Ça fait chaud au cœur. »

Plus fort

Jude Dufour indique qu’il est certain que le club et ses membres sortiront plus fort au terme de la pandémie.

« Outre le fait que nos jeunes sont devenus plus forts physiquement, je crois que la mobilisation des membres va faire en sorte qu’on va devenir plus fort. On n’a jamais été aussi mobilisé que présentement. En période de crise, on a la chance de s’améliorer et de faire face à l’adversité, et c’est exactement ce qui est arrivé. »

Celui qui est entraineur au club depuis 1999 souligne également que cette pandémie est l’un des plus gros défis qu’il a eu à surmonter.

« Sur le plan collectif, ça ne fait aucun doute. Ç’a demandé beaucoup d’adaptation, mais je suis fier de voir où nous sommes rendus en tant que groupe aujourd’hui. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires