Diminution de 15% des ventes de maisons unifamiliales à Alma

Par Laurie Fortin
Diminution de 15% des ventes de maisons unifamiliales à Alma
À Alma

Selon la Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la vente de maisons unifamiliales a connu une baisse de 15% de janvier à juin, passant de 87 l’année dernière à 74 cette année, pour Alma.

Difficile d’expliquer cette baisse. Certains donnent comme raison possible le conflit opposant les syndiqués à la compagnie Rio Tinto Alcan. Le portrait est quelque peu différent pour la MRC Lac-Saint-Jean-Est. On observe en effet des chiffres similaires. Il n’y a qu’une transaction de différence pour la même période de l’année. Un total de 142 transactions a été effectué cette année comparativement à 141 l’année dernière.

Prix médian

Pour ce qui en est du prix médian d’une résidence unifamiliale dans la MRC, on constate une baisse de 7%, soit 135 000 $, comparativement à 145 000 $ durant la même période en 2011. À Alma, c’est une baisse de 3% qui est observée, le prix ayant passé de 152 500$ en 2011 à 147 250$ cette année.

Un portrait différent à Saguenay et au Québec

La Chambre immobilière du Saguenay-Lac-Saint-Jean indique que le nombre de

ventes de propriétés résidentielles a progressé de 8 % au cours du deuxième trimestre de

2012, avec 498 transactions. Il s’agit d’une deuxième hausse trimestrielle consécutive des ventes à Saguenay, après une croissance de 16 % enregistrée au cours du premier trimestre de 2012.

«Parmi les régions métropolitaines de la province, Saguenay est celle qui a connu la plus forte croissance du prix de l’unifamiliale au cours du deuxième trimestre», affirme Ginette Gaudreault, directrice générale de la Chambre immobilière du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le prix médian de l’unifamiliale atteignait 185 000 $, comparativement à 170 000 $ durant la même période en 2011.

Selon la base de données provinciale des courtiers immobiliers, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) indique que 24 988 transactions de propriétés résidentielles ont été conclues au deuxième trimestre de 2012 dans la province de Québec. Il s’agit d’une croissance de 9 % par rapport à la même période en 2011 et de la hausse la plus vigoureuse depuis le premier trimestre de 2010.

Le nombre de propriétés résidentielles offertes au Québec par les courtiers immobiliers a progressé chaque trimestre depuis la mi-2010. Cette tendance s’est poursuivie au deuxième trimestre de 2012, mais à un rythme plus modéré; l’offre de propriétés était en hausse de 9 % par rapport à la même période en 2011, contre une hausse de 13 % au trimestre précédent. La croissance des prix s’est, quant à elle, légèrement accélérée au deuxième trimestre de 2012. Le prix médian de l’unifamiliale et celui des plex a augmenté de 4 % comparativement à il y a un an, tandis que la copropriété a connu une hausse de 3 %.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article