D’importants de travaux de voirie sur des Cascades

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
D’importants de travaux de voirie sur des Cascades
Qualifée de « travaux majeurs », l’installation du nouvel émissaire pluvial se fera au coût de 4,7 M$. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey-Simard)

La circulation sera entravée tout au long de l’été sur une partie du boulevard des Cascades, à Alma, en raison d’importants travaux de voirie. Un chantier dont le coût avoisinera les 5 M$.

Les travaux, qui concernent également les rues Scott et Bergeron ainsi que l’avenue Gagnon, se termineront en octobre et visent à installer un nouvel émissaire pluvial dans le secteur du centre-ville.

« On va y aller phase par phase pour libérer de la contrainte aussitôt que possible. On part du bout de l’émissaire de la rivière et on y va en remontant la rive. La partie qui est située au centre-ville sur le boulevard des Cascades devrait normalement être terminée en juillet », précise le conseiller municipal responsable des travaux publics, Frédéric Tremblay.

D’ici là, seulement la circulation locale sera permise sur le boulevard des Cascades entre les rues Scott Ouest et Saint-Joseph. Si bien que les automobilistes arrivant du boulevard Saint-Jude devront bifurquer vers le centre-ville via l’intersection de la rue Scott Ouest et du boulevard des Cascades.

Soulager le réseau

La mise en place de l’émissaire pluvial a pour objectif de passer d’un réseau dit « unitaire » à un réseau « séparé ».

Actuellement, les eaux de pluie et de fonte transitent par les mêmes conduites que les eaux usées, et sont donc toutes acheminées vers la station d’épuration.

Une fois le réseau divisé, « les eaux d’égout vont continuer d’aller à la station d’épuration et d’être traitées pour redevenir de l’eau potable, puis les eaux de pluie et de fonte, comme elles n’ont pas besoin d’être traitées, seront retournées directement dans la rivière », explique Frédéric Tremblay.

Selon ce dernier, le nouvel émissaire pluvial permettra d’alléger le réseau d’aqueduc, et d’ainsi éviter le déversement ponctuel d’eaux usées dans la rivière Petite-Décharge.

« Ça va être l’équivalent de 185 maisons qui seront soustraites du réseau public. À la station de pompage des Cascades, quand il y a un gros coup d’eau et qu’il y a une surcharge de la capacité de traitement, on est obligés de renvoyer de l’eau non traitée directement dans la rivière. »

Le conseiller municipal indique que plusieurs autres chantiers se dérouleront dans le centre-ville d’Alma au cours des quatre à cinq prochaines années.

Partager cet article