Dix futurs policiers vont parfaire leur formation en Belgique

Dix futurs policiers vont parfaire leur formation en Belgique
La délégation du Collège d’Alma sera composée de Jean-François Audet, Jean-Gilles Bourgeois, Kym Duchesne, Alicia Germain, Frédéric Giroux, Claudel Mercier, Sophie-Rose Munger, Amy Richard, Marise Rossignol et Kelly-Ann Vaillancourt. Ils seront accompagnés par Serges Girard et Claude Nicole, tous deux enseignants en Techniques policières. (Photo : Courtoisie - Collège d'Alma)

Le 27 avril prochain, 10 futurs finissantes et finissants en Techniques policières du Collège d’Alma s’envoleront à destination de Liège, en Belgique, pour y entreprendre un stage. Notamment, ils en apprendront davantage sur les mesures de lutte anti-terrorisme implantées dans ce pays.
Depuis sept ans maintenant, le Département de techniques policières offre à certains de ses étudiants et étudiantes volontaires de parfaire leur formation lors d’un voyage pédagogique en Belgique.
Avant leur retour, le 7 mai prochain, les participantes et participants auront aussi le loisir de découvrir la culture et les attraits du pays dans la région de Bruxelles.
Expertise
Les futurs policiers auront également l’occasion de recevoir des formations en lien avec les tireurs actifs, la police canine, la maîtrise d’un individu en plus de recevoir des leçons dans un stand de tir.
« L’école de police de Liège possède une expertise considérable en matière de lutte anti-terrorisme, un volet qui est peu abordé dans les programmes de formation au Québec. Cette offre de stage s’avère donc une plus-value pour les participantes et participants, un bagage de connaissances supplémentaires qui vient compléter la formation de pointe offerte au Collège d’Alma », précise Marie Harvey, responsable de la coordination départementale et enseignante en Techniques policières.
À l’approche de ce départ, les étudiantes et étudiants sélectionnés sont fébriles.
« Après plusieurs mois de préparation et à mener des activités de levée de fonds, on sent une certaine fébrilité au sein du groupe. Pour ma part, je crois qu’il sera très enrichissant de découvrir de nouveaux aspects du métier de policier au contact de formateurs d’un autre pays. Leur point de vue et leurs enseignements seront assurément intéressants », mentionne pour sa part Claudel Mercier, étudiante qui sera du voyage et qui entrevoit déjà l’expérience avec enthousiasme.
Ce voyage pédagogique est réalisé grâce à la collaboration de l’AECA, la direction du Collège d’Alma, les offices jeunesse internationaux du Québec ainsi que la province de Liège et son école de police.

Partager cet article