Du sociofinancement pour améliorer le vélo de montagne

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Du sociofinancement pour améliorer le vélo de montagne
Avec cette campagne de sociofinancement, le Mont Lac-Vert souhaite améliorer son offre en vélo de montagne.(Photo courtoisie)

Le Mont Lac-Vert a lancé une campagne de sociofinancement sur le site web de La Ruche dans l’objectif d’améliorer son offre pour le vélo de montagne.  

La campagne permettra la mise en place de deux nouveaux services. La conception d’un véloparc avec des modules et des obstacles ainsi que l’ajout de crochets aux télésièges afin de grimper les vélos au sommet de la montagne.  

L’objectif de la campagne est d’amasser 25 000 $. Si ce montant est atteint, La Ruche remettra un 25 000 $ supplémentaire au Mont Lac-Vert pour la réalisation de ces deux projets, dont le coût total est estimé à 52 000 $.  

« Le vélo de montagne a beaucoup gagné en popularité dans les dernières années. Ça fait longtemps qu’on a ces idées de projets et c’est maintenant un bon moment pour aller de l’avant », explique la responsable des communications du Mont Lac-Vert, Claudia Carrière. 

« On a fait un sondage auprès de 200 personnes pour tâter le pouls face à ces projets. La réponse a été très positive et on est confiant d’aller chercher l’argent nécessaire. » 

Développement 

Le manque d’installations pour le vélo de montagne au Mont Lac-Vert était devenu un frein au développement du site. Avec ces deux nouveautés, l’organisation croit pouvoir faire un grand pas en avant. 

« Ça vient vraiment toucher toutes les tranches d’âge. On pense même que ça pourrait même aider à doubler notre chiffre d’affaires. »   

L’ajout de crochets aux télésièges pourrait d’ailleurs être le projet qui attirerait encore plus les familles à la montagne.  

« On a une montagne avec un dénivelé de 240m. Ce n’est pas tout le monde qui est capable de monter ça. En ayant des crochets, tout le monde, dont les familles avec de jeunes enfants, va pouvoir venir ici et s’amuser à descendre la montagne autant de fois qu’ils le veulent ! » 

L’ajout de crochets au télésiège pourrait aussi inciter les gens à rester plus longtemps sur le site en raison de la possibilité de descendre plusieurs fois la montagne. 

Échéancier 

S’il n’est pas possible de confirmer hors de tout doute quand ces projets seront opérationnels, Claudia Carrière avance que le véloparc pourrait être accessible vers la fin juin. Pour les crochets, ils pourraient être installés en juillet.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires