Émile Hudon réélu maire de Saint-Gédéon

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Émile Hudon réélu maire de Saint-Gédéon
Émile Hudon obtient un second mandat à titre de maire de Saint-Gédéon. (Photo : Trium Médias - Archives)

Saint-Gédéon – C’est maintenant officiel, le maire sortant de Saint-Gédéon Émile Hudon obtient un second mandat à la tête de la municipalité avec une majorité de 599 voix.

Il s’en est toutefois fallu de peu, puisque seulement 7 votes le séparaient de son adversaire Jacob Coulombe qui en a récolté 592.

Ce dernier avait d’ailleurs déposé une demande de recomptage lundi dernier, au lendemain de l’élection. Un recours légal qu’il a cependant décidé d’abandonner à la recommandation de son avocat.

« Il faut avoir de bonnes raisons de croire qu’un nouveau dépouillement est nécessaire pour faire ce genre de demande-là », souligne la présidente d’élection à Saint-Gédéon, Dany Dallaire. Or, celui-ci ajoute que la demande comportait possiblement « certaines informations erronées », ce qui aurait pu jouer en la défaveur de Jacob Coulombe et de sa cause.

Du pain sur planche

Quoiqu’il en soit, Émile Hudon se réjouit de pouvoir poursuivre le travail amorcé durant son premier mandat.

Il laisse entendre qu’il s’attaquera prioritairement au dossier de l’Internet haute vitesse à Saint-Gédéon, où près de 600 résidents n’y ont toujours pas accès.

« Aujourd’hui, l’Internet, c’est comme l’eau potable », dit-il, précisant que le gouvernement fédéral devrait faire une annonce au cours des prochaines semaines.

Centre multifonctionnel 

L’obtention des subventions nécessaires à la construction du centre multifonctionnel La Grandmontoise, qui doit voir le jour dans l’église Église Saint-Antoine-de-Padoue d’ici 2023, est également à l’agenda du maire.

« On nous avait dit qu’il n’y allait pas avoir d’annonces avant la fin des élections fédérales », indique-t-il, impatient de finalement voir la couleur des 900 000$ demandés. « C’est un très beau projet rassembleur pour les gens de Saint-Gédéon. »

Aqueduc 

Enfin, Émile Hudon se dit également préoccupé par le réseau d’aqueduc desservant les résidents du Rang des Îles, dans lequel un problème de pression insuffisante subsiste toujours.

« Surtout en période estivale, lorsqu’il y a beaucoup d’achalandage, les gens vont avoir une baisse de pression dans leurs tuyaux. Il y en a même pour qui à certains moments de l’année, ça devient difficile de prendre une douche. »

On estime qu’environ 400 foyers seraient concernés par la problématique.

Partager cet article