En 37 ans, Guy Simard a côtoyé cinq maires

En 37 ans, Guy Simard a côtoyé cinq maires

CERRIERE. En ce vendredi 19 décembre, Ville d’Alma tourne une grande page de son histoire avec le départ officielle à la retraite de Guy Simard qui a travaillé pour la municipalité au cours de ces 37 dernières années, dont 10 à titre de directeur général et 27 comme directeur général adjoint. Il a notamment eu le plaisir de travailler sous la gouverne de cinq maires.

Lundi soir dernier, il assistait officiellement à sa dernière séance du conseil, dans sa chaise, à la droite du maire Marc Asselin.

« Comme ce soir est ma dernière présence à une assemblée publique du conseil municipal, vous me permettrez, Monsieur le Maire, de dire quelques mots à cette occasion », a demandé Guy Simard, qui, dans sa façon de faire, intervenait rarement lors des séances du conseil, si ce n’est pour apporter une précision technique sur un point.

Son travail de directeur général est d’abord de préparer les dossiers et l’information pour ensuite mener à bien les décisions prises par le conseil.

D’entrée de jeu, Guy Simard a souligné tout le plaisir qu’il a eu au cours de toutes ces années.

« Au cours de cette période, j’ai côtoyé cinq maires, dont Gabriel Fortin, Nicol Tremblay, Jean-Maurice Harvey, Gérald Scullion ainsi que vous, Monsieur Asselin. Comme directeur général et directeur général adjoint, j’ai donc eu à m’ajuster avec des personnalités différentes et à orienter le fonctionnement de la machine municipale en fonction des objectifs des nouveaux élus. À chaque fois cependant, ces ajustements se sont faits dans le respect et la confiance », a-t-il souligné.

Guy Simard n’a pas manqué l’occasion pour souligner le travail exceptionnel réalisé par l’équipe des employés municipaux et l’appui qu’ils lui ont toujours accordé.

« Le climat de travail actuel est sans doute la résultante d’une compréhension partagée de la vision municipale, à savoir être à l’écoute et au service du citoyen payeur de taxes », analyse-t-il.

Guy Simard qualifie « d’honneur et de privilège de travailler pour la Ville au cours de toutes ces années ».

Rappelons qu’officiellement, Guy Simard est à la retraite depuis le 28 février dernier. Cependant, il avait accepté de prolonger son mandat de quelques mois pour accompagner Ville d’Alma dans le choix de son successeur, Sylvain Duchesne, qui est entré en poste au début septembre.

Il lui a transmis une partie de son savoir ces dernières semaines, dont le mode de fonctionnement pour bâtir un budget municipal en tenant compte des attentes politiques du conseil, les besoins directs de chacun des départements et les impacts économiques dont l’augmentation du coût de la vie, la hausse des conventions collectives ou les coupures de transferts du gouvernement de 450 000 $ comme ce fut le cas cette année.

Partager cet article