Feu chez Métro: les gens ne réagissaient pas à l'alarme

Feu chez Métro: les gens ne réagissaient pas à l'alarme
Jacky Piquette

FRITEUSE. Jacky Piquette, chef aux opérations — division prévention, du Service des incendies de Ville d’Alma, a été le premier à intervenir au marché Métro d’Alma dimanche dernier, en après-midi, pour un feu dans une friteuse. Il n’en revient tout simplement pas de constater que les gens poursuivaient leur magasinage, malgré la fumée et le cri strident du système d’alarme.

« Je ne comprends pas. Il y a des gens qui continuaient à faire leur épicerie comme si de rien n’était. Le feu montait trois pieds au-dessus de la friteuse dans la section cuisine/restauration et la fumée envahissait progressivement le magasin. Le système d’alarme fonctionnait et les gens n’avaient même pas le réflexe d’évacuer le magasin », commente le préventioniste.

Une quinzaine de pompiers sont rapidement intervenus sur les lieux afin de contrôler la situation.

Les employés avaient tenté d’éteindre le feu avec des extincteurs à poudre, sans succès.

Quand Jacky Piquette est arrivé sur place, habillé en conséquence, il s’est approché du foyer d’8incendie et il a immédiatement enclenché manuellement le système d’extinction prévu à cette fin au-dessus des friteuses. En quelques secondes, les produits chimiques ont agi et coupé les flammes.

Le feu pourrait avoir été causé par un appareil défectueux et l’huile portée à haute température a pris feu.

Naturellement, le système d’alarme s’est déclenché pour aviser les clients de la situation.

« Quand une alarme se déclenche comme ça dans un grand magasin, il faut immédiatement réagir et gagner la porte de sortie la plus près. Il y a bien quelques clients qui ont réagi promptement, mais il y avait encore plein d’autres clients qui voulaient compléter leur épicerie avant de sortir », déplore Jacky Piquette.

Heureusement, le feu a été confiné au secteur de la cuisine/restaurant mais aurait pu facilement prendre plus d’ampleur. Les dommages sont de quelques dizaines de milliers de dollars.

Partager cet article