Incendie mortel: un feu de cuisson serait responsable

Incendie mortel: un feu de cuisson serait responsable

ENQUÊTE. Les enquêteurs spécialisés en incendie de la Sûreté du Québec ont mis peu de temps à déterminer que c’est un feu de cuisson qui est à l’origine de l’incendie mortel survenu samedi après-midi sur la rue St-Wilbrod, à Hébertville-Station.

La résidente du logement en question, Gaétane Girard, 55 ans, a trouvé la mort dans cet incendie.

Un peu après 14 h 25, ce samedi, un appel au #911 a déclenché l’intervention rapide des pompiers d’Hébertville-Station, d’Hébertville, de St-Bruno et d’Alma.

À leur arrivée sur les lieux, des flammes intenses s’échappaient de l’appartement du premier étage où résidait Gaétane Girard.

Un voisin immédiat avait vainement tenté quelques minutes auparavant de se porter au secours de la Dame, mais les flammes et la fumée étaient trop intenses et il n’a pas obtenu de réponse à ses cris pour tenter de rejoindre la Dame en question.

Les pompiers ont donc combattu rapidement les flammes et vers 15 h, ils ont pu pénétrer à l’intérieur de l’appartement pour retrouver le corps inanimé de la Dame.

Quelque 25 pompiers ont ainsi combattu l’incendie jusqu’en milieu de soirée.

Ce dimanche, ce sont les enquêteurs spécialisés en incendie de la SQ et de l’identité judiciaire qui ont pris le relais sur les lieux.

L’expertise s’est rapidement tourné vers la cuisinière électrique de l’appartement pour déterminer qu’un feu de cuisson est à l’origine des flammes qui ont totalement détruit l’appartement en question.

Le rez-de-chaussée a quant à lui été lourdement endommagé par la fumée et l’eau.

Partager cet article