Incubateur d’entreprises : Desjardins lance La SUITE entrepreneuriale

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Incubateur d’entreprises : Desjardins lance La SUITE entrepreneuriale
La SUITE entrepreneuriale Desjardins, regroupe 11 entrepreneurs incubés répartis dans huit entreprises régionales en plein essor. Jeunes pour la plupart, ces derniers bénéficieront de services exclusifs à moindres coûts. (Photo : (Photo Trium Médias – Julien B. Gauthier)

L’incubateur régional La SUITE entrepreneuriale Desjardins a été lancé le 5 février dernier. Installé dans de nouveaux locaux, ce lieu permettra à de nouvelles entreprises de la région de bénéficier de services exclusifs, d’échanger des idées tout en bénéficiant d’un espace commun qui favorise le travail collaboratif.

Ce projet de 1 M$ sur deux ans, situé en plein cœur du centre-ville au 580, rue Sacré-Coeur à Alma, regroupe plusieurs nouvelles entreprises qui sont actuellement en plein essor: Lux, Services linguistiques Goodspin, Metrics Watch, MO Stratégie, Phil Vidéaste/Formateur, ATIQC, Spliteo et D’un Sac à l’autre.

Regroupées dans des bureaux partagés, elles pourront bénéficier de plusieurs services tels que du coaching, de la formation, de la comptabilité, de l’aide juridique ou encore du marketing, et ce, à coûts préférentiels.

« Soyons fiers d’être entrepreneurs. N’ayons pas de complexes! Les entreprises de la région, avec leur savoir-faire, quand elles se lancent dans des projets, elles réussissent! », a fait valoir Marc Asselin, maire d’Alma et président de la CIDAL lors de son allocution.

Le projet de suite entrepreneuriale, tournée exclusivement vers les enjeux régionaux, a bénéficié des investissements de Desjardins, de Rio Tinto, des gouvernements provincial et fédéral ainsi que de la Ville d’Alma.

Processus de sélection

Les huit entreprises incubées, qui occupent les nouveaux locaux, ont été sélectionnées par un comité composé de Desjardins, la CIDAL, le Collège d’Alma et Forgescom – Service de formation sur mesure de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean. Ces dernières étaient appelées à déposer leur candidature en octobre dernier.

Hormis celles-ci, La SUITE entrepreneuriale souhaite également incuber d’autres entreprises au courant des prochains mois.

« Être incubé, c’est formidable »

L’un des incubés qui occupent les bureaux est Philippe Tremblay. Il dirige sa propre entreprise depuis trois ans, Phil Vidéaste/Formateur, qui se spécialise dans la communication vidéo et dans la création de tutoriels.

L’entreprise de Philippe Tremblay, Phil Vidéaste/Formateur, est l’une des huit premières à faire partie de ce nouvel incubateur régional. (Photo Trium Médias – Julien B. Gauthier)

Pour lui, faire partie de La SUITE entrepreneuriale est une chance inouïe.

« C’est formidable. J’ai accès à un support et je pourrai partager mes connaissances avec les autres incubés qui eux, vivent les mêmes réalités que moi en tant que nouveaux entrepreneurs. », affirme-t-il.

Se qualifiant d’artiste, avoir accès aux services de La SUITE lui permettra de structurer davantage son entreprise tout en conservant le côté intuitif qui le caractérise.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des