Industrie forestière : Les Syndicats de travailleurs songent à poursuivre Greenpeace

Industrie forestière : Les Syndicats de travailleurs songent à poursuivre Greenpeace
Daniel Leblond.

FORÊT. La CSN, Unifor et la FTQ envisagent de déposer une poursuite contre Greenpeace pour faire cesser ce qu’ils perçoivent comme une campagne de salissage et de destruction de l’industrie forestière au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C’est ce qu’a fait savoir Daniel Leblond, président du Syndicat des travailleurs de la scierie de Mistassini de Produits forestiers Résolu, affilié à Unifor. Celui-ci a indiqué qu’il s’agissait d’une position unanime de tous les syndicats.

« On va regarder, dans les prochains jours et les prochaines semaines, avec nos instances syndicales, pour faire une poursuite contre les activistes de Greenpeace. Là on a des gens qui perdent leur emploi de façon permanente, ce n’est pas temporaire. Depuis des années qu’on demande à ces gens-là d’arrêter leurs faussetés et leurs allégations et rien ne cesse. On va regarder ça et s’il faut faire un recours collectif, on va le faire », a expliqué Daniel Leblond, en marge de la séance d’information publique du Forum Boréal tenue à Dolbeau-Mistassini.

Ce dernier précise toutefois que les syndicats sont actuellement en mode réflexion et que la décision n’est pas encore prise. Il assure toutefois que les syndicats prendront position et que les travailleurs n’entendent pas se laisser mourir à petit feu.

« On a atteint le fond du baril et il est temps de se relever. C’est toutes les communautés du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui sont concernées et il est temps que les gens se mobilisent. Les deux paliers de gouvernement doivent en prendre acte », a martelé Daniel Leblond.—S.T.

Partager cet article