Intimidation : Une enseignante lance une nouvelle conférence

Par Janick Émond
Intimidation : Une enseignante lance une nouvelle conférence
Nathalie Bernard et sa poupée Intimia souhaitent faire le tour des écoles avec une conférence sur l’intimidation. (Photo : Trium Médias – Janick Émond)

« L’intimidation, on n’en parle jamais assez. C’est important de continuer d’informer les jeunes, les pousser à briser le silence. »,

C’est à partir de ce constat eu l’enseignante-conférencière, Nathalie Bernard a démarré un projet de conférence en milieu scolaire concernant l’intimidation. Celle qui est dans le milieu de l’enseignement depuis 15 ans, mais toujours à titre de suppléante, lance régulièrement dans des projets inspirants avec des élèves.

« J’ai décidé de faire une conférence sur l’intimidation parce que j’en vois encore beaucoup dans les cours d’école. Moi-même j’en ai vécu, de la maternelle jusqu’au secondaire, et mon garçon en a également vécu l’an dernier. D’ailleurs, il était victime du jeune intimidateur qui a poignardé une jeune fille à l’école Saint-Pierre l’an dernier, donc ça, ça m’a beaucoup touché », raconte-t-elle.

Elle ajoute avoir toujours été sensible à ce que les jeunes vivent et c’est pourquoi ce projet de conférence a vu le jour.

« Je me suis rendu compte que les enfants ont de la difficulté à s’ouvrir, à s’exprimer dans ces situations-là. Un jour, j’ai monté un PowerPoint sur l’intimidation, que j’ai présenté une fois dans la classe de mon garçon. C’était à titre informatif seulement, je n’avais pas encore en tête à ce moment de faire une conférence. Les jeunes m’écoutaient, ils étaient attentifs et ç’a semblé bien fonctionner, donc je me suis basé sur cette expérience pour construire ma conférence. »

Contenu

Durant sa conférence, les jeunes sont appelés à prendre la parole et interagir.

Au départ, les enfants doivent se présenter lors d’un atelier. Ensuite, Nathalie présente sa poupée Intimia, une jeune fille qui a été victime d’intimidation. En plus de la victime, elle parle de l’intimidateur.

Après une partie plus informative, les élèves sont invités à participer à un dernier atelier pour mettre en pratique les connaissances qu’ils ont apprises.

« Même s’il existe plusieurs conférences sur l’intimidation, les jeunes ne peuvent pas trop en voir. Le simple fait que chacune des conférences est différente peut faire une petite différence. »

Nathalie Bernard présentera sa conférence au Havre de l’hospitalité le 15 février. Parents et enfants sont attendus.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des