Investissement majeur à la Ferme du Clan Gagnon

Investissement majeur à la Ferme du Clan Gagnon

AGRICULTURE. En 1984, la Ferme du Clan Gagnon de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix était ravagée par un incendie. Le lendemain de ce désastre, les trois actionnaires de la Famille Gagnon se retroussaient les manches pour rebâtir les bâtiments et régénérer le cheptel des vaches Ayrshire. Aujourd’hui, les bâtiments neufs de l’époque sont devenus désuets.

«Aujourd’hui, 30 ans plus tard, les vaches Ayrshire ont grossi et les logettes ne sont plus adéquates et le confort pour les animaux n’est plus là. Quand les vaches ne sont pas bien logées, elles ne donnent pas leur meilleur lait. C’est à partir de ces constats que l’on a fait faire une étude qui a démontré que nos vaches pouvaient donner plus de lait. On a étudié le projet sous tous ses angles et on a convenu, les trois actionnaires, d’aller de l’avant», de souligner la copropriétaire de la Ferme du Clan Gagnon, Denyse Gagnon.

Les travaux ont commencé au mois de mai, et quelque six mois plus tard, le nouveau bâtiment de quelque 24 840 pieds carrés est fin prêt à recevoir ses nouvelles pensionnaires. Les vaches laitières de la ferme principale vont déménager au cours de la semaine, de même que les vaches laitières de la Ferme du Clan Gagnon qui se trouvaient dans deux autres bâtiments à proximité. Le cheptel total de la Ferme du Clan Gagnon s’élèvera à 350 têtes. Chacune des vaches peut produire pendant une année quelque 7 000 litres de lait.

Pour la suite des choses, les propriétaires de la Ferme du Clan Gagnon envisagent de réaménager l’étable actuelle avec de nouvelles logettes afin de fermer les deux autres étables situées sur leurs terres.

Addition d’un nouveau silo

«Étant donné que nous allons élever le nombre de vaches dans notre nouveau bâtiment, nous avons été dans l’obligation d’ajouter un silo pour emmagasiner la nourriture et tout sera sous le contrôle électronique. Un panneau de contrôle spécialement préparé pour notre entreprise, sera chargé de bien mélanger la nourriture dans nos silos de maïs fourragé, de foin et de minéraux et sur un convoyeur, la nourriture se dirigera vers la nouvelle étable», d’expliquer Denyse Gagnon.

Il y a cinq ans, le Ferme du Clan Gagnon avait investi 1 M$ pour la construction d’une nouvelle salle de traite. L’investissement dans la nouvelle étable s’élève à quelque 3 M$. Les entreprises qui ont réalisé le projet sont de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et la très grande majorité des matériaux proviennent également des entreprises régionales.

«Tout le monde a donné son 100% dans ce projet. Nous, plus on retarde, plus on sait qu’on perd du lait. On s’était fixé un échéancier et tout le monde a participé à la réussite de ce projet. On est très fier du travail de toutes ces équipes de la région. Pour cette construction, nous avions comme objectif de favoriser les entreprises de notre région et nous avons réussi à le faire», de conclure Denyse Gagnon.

La construction de la nouvelle étable n’entrainera pas de pertes d’emplois. L’entreprise a fait également des investissements importants pour l’acquisition d’un nouvel équipement pour fabriquer et manipuler des balles de cinq pieds.

«À ce sujet nous avons fait un virage à 180 degrés. Les employés pour la manipulation de ces balles de foin sont devenus de plus en plus rares. Toutes les choses qui ont été réalisées avaient comme objectif le confort animal et la qualité de vie des employés», de conclure Denyse Gagnon.

Partager cet article