James Larouche, de la Quincaillerie Mésy, est honoré

James Larouche, de la Quincaillerie Mésy, est honoré

On retrouve ici le finaliste Sébastien Savoie du Centre de rénovation Fabreville Timber Mart; le commanditaire Michel Beaudoin

PRIX. James Larouche de la Quincaillerie Mésy (Timber Mart) à Hébertville s’est vu décerner le Prix Ascension Marchand, reconnaissant une carrière montante d’un salarié en poste depuis moins de trois ans, à qui on a offert des responsabilités croissantes.

Cet honneur lui a été remis devant quelque 500 dirigeants du milieu de la quincaillerie et des matériaux de construction qui étaient réunis, le 24 janvier dernier, dans la salle de bal du Château Frontenac à Québec, afin de saluer le talent, le travail et la passion d’employés, d’entreprises et de leurs produits.

L’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT) ouvrait ainsi sa 75e année d’existence avec cet évènement d’envergure.

C’est à l’issue d’une sélection devant jury composé de six experts indépendants durant la journée, que James Larouche a été choisi.

Auparavant, ce dernier avait été sélectionné après un scrutin tenu auprès des 970 marchands, distributeurs et manufacturiers composant le membership de l’AQMAT.

« Quelques années après un grave accident de voiture, en janvier 2012, la quincaillerie m’avait fait une faveur en me recrutant comme commis. J’ai réussi à surpasser les attentes des propriétaires en démontrant que j’étais à la hauteur du travail qu’ils m’avaient confié, en plus de faire preuve d’une polyvalence et d’une fiabilité me rendant capable d’assumer des fonctions à plus haute responsabilité, comme celle d’acheteur et de gérant… ce que je suis maintenant après seulement trois ans », expliquait James Larouche dans le texte de présentation de sa candidature.

Lors de l’événement, Richard Darveau, président et chef de la direction de l’AQMAT, a fait valoir que « les entreprises finalistes et les lauréats inspirent toute notre communauté d’affaires parce qu’ils ont su négocier avec la relative morosité économique qu’a connu le secteur en 2014. »

En tout, six employés uniques, neuf entreprises et un produit novateur ont été récompensés durant la soirée forte en émotions.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des