Jean-François Lisée se ralliera au vainqueur

Par Stephanie Maunay
Jean-François Lisée se ralliera au vainqueur
Jean-François Lisée 

POLITIQUE. S’il n’est pas élu à la tête du Parti québécois (PQ), le député de Rosemont, Jean-François Lisée, se joindra au candidat vainqueur, même s’il s’agit de Pierre Karl Péladeau.

Jean-François Lisée (photo) resserre les rangs et ferme la porte à toutes chicanes politiques concernant l’avenir du PQ.

En entrevue avec le Journal de Rosemont–La Petite-Patrie, il a affirmé qu’il se joindrait à l’équipe gagnante, même si celle-ci était menée par Pierre Karl Péladeau, dernier candidat à avoir fait son entrée dans la course à la chefferie. «Je me rallierai, peu importe qui gagnera», affirme-t-il, sans manquer d’ajouter rapidement qu’il inviterait tous les candidats déchus à se joindre à lui s’il remportait la direction du parti.

Pourrait-il retourner sa veste selon les prises de position de ses camarades? Il affirme que non. «Je ne vois pas les choses comme ça. Je me rallierai, c’est tout. De toute façon, si un candidat venait à se dire contre l’indépendance, il ne se fera pas élire», plaide-t-il.

M. Lisée dit ressentir «beaucoup d’énergie» en provenance de la base. «Les militants que je rencontre ont très hâte d’être au débat. Ils veulent connaître les positions, mais surtout les attitudes de chacun. Certains militants plus âgés sont un peu réfractaires à un débat trop vif, mais d’autres veulent voir clairement les divergences», mentionne-t-il.

Partager cet article