Johanne Lavoie : Une voie tracée d’avance pour la mairesse de Saint-Nazaire

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Johanne Lavoie : Une voie tracée d’avance pour la mairesse de Saint-Nazaire
Johanne Lavoie est l’une des 13 mairesses du Saguenay-Lac-Saint-Jean. De 2017 à 2021, elle a été conseillère municipale. (Photo : Trium Médias – Julien B. Gauthier)

La politique municipale n’a pas de secret pour Johanne Lavoie, la nouvelle mairesse de Saint-Nazaire. Son élection à ce poste vient en quelque sorte rendre honneur à sa mère, qui a aussi été conseillère dans la même municipalité.

Sa mère, Jeanne-Mance Villeneuve, a elle-même été candidate à la mairie en 1994, une élection qu’elle n’avait toutefois pas remportée à l’époque.

« J’en ai fait, des campagnes électorales. J’ai souvent aidé ma mère! C’est elle qui a tracé ma voie », lance-t-elle.

Elle se dit fière d’être l’une des 13 mairesses du Saguenay–Lac-Saint-Jean et d’avoir un conseil municipal quasi paritaire, avec trois femmes et quatre hommes.

« Sans vouloir que le conseil ne soit que des femmes, je préconisais la diversité et la parité, lors de ma campagne. Des hommes, des femmes, des gens de tous âges. »

Rappelons que le nombre de mairesses est passé de huit à 13 dans la région.

Première action

Sa première action en tant que mairesse sera de réunir les membres du conseil pour apprendre à les connaître. Celle qui a été élue conseillère en 2017 ne connaît que Charles Lapointe et Derek O’Hearn, qui ont été réélus. Les autres sont de nouveaux venus.

« Je veux apprendre à les connaître pour savoir quels sont leurs besoins, leur champ d’intérêt et dans quel comité ils aimeraient être. J’aime les gens, j’aime répondre à leurs besoins. Je me sens proche de l’humain. »

Projets

Elle entend aussi poursuivre dans la continuité de son prédécesseur Jules Bouchard, notamment dans le développement domiciliaire et l’attraction de nouveaux résidents.

« Je veux être la mairesse de toute la population. Mes intérêts ne sont pas personnels. Je veux être rassembleuse. »

Au cours du présent mandat, Johanne Lavoie veut aussi mettre en place deux projets qui amélioreront la sécurité et la vitalité économique de la municipalité.

Le premier concerne l’amélioration de l’aménagement pour les autobus scolaires autour de l’école primaire Notre-Dame-De-Lorette.

Le second concerne la création d’un projet novateur écoresponsable d’économie circulaire qui générerait plusieurs emplois. Johanne Lavoie ne peut toutefois pas en dire davantage pour l’instant, car il se réalise en collaboration avec un entrepreneur privé.

La nouvelle mairesse de Saint-Nazaire a été enseignante pendant 35 ans à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean.

Elle a obtenu 463 votes contre 346 pour son adversaire, Jean-François Néron.

Partager cet article