La Caisse d’Alma verse 1 680 000 $ en ristournes

La Caisse d’Alma verse 1 680 000 $ en ristournes

Décidément, les dirigeants de la Caisse populaire Desjardins d’Alma savent faire les choses. Malgré un dernier trimestre plus difficile en raison de la crise économique, on a quand même dégagé, au 31 décembre dernier, des ristournes totalisant 1 680 000 $ pour les membres. Également, l’institution s’est vu remettre une plaque soulignant le fait que la caisse est première au plan de la gestion de la performance, et ce, au plan régional et même sur le plan provincial, pour des caisses ayant un actif de plus de 250 M $.

Quelque 300 membres ont ainsi participé à l’Assemblée générale annuelle où les administrateurs avaient encore de bonnes nouvelles à transmettre.

Malgré la conjoncture, les administrateurs qualifient de « très satisfaisantes » les performances de la caisse. Ainsi, la caisse a terminé l’année 2008 avec des excédents avant impôts et ristournes de 4,5 millions $. « Ces résultats sont moins élevés que l’an dernier, mais ils ont tout de même permis d’offrir aux membres propriétaires des ristournes qui ont totalisé 1 680 000 $. Les membres ont accepté la proposition de partage des surplus, soit des ristournes individuelles de 1 530 000 $ et une injection de 150 000 $ dans le fonds d’aide au développement du milieu », a souligné Régis Tremblay, président de la caisse.

Résultats

Comme d’autres institutions, la Caisse d’Alma a enregistré quelques pertes au chapitre des placements dans les papiers commerciaux. Cependant, rien de dramatique.

Le volume d’affaires a progressé de 82,3 M $, soit 9,2 %, passant de 891,2 M $ à 973,5 M $ au 31 décembre dernier.

Les administrateurs sont convaincus que n’eut été le contexte économique de septembre à décembre, la Caisse d’Alma aurait franchi le chiffre magique du milliard d’actifs en 2008. On s’attend à ce que d’ici quelques semaines, ce chiffre sera atteint et la direction soulignera alors dignement l’événement.

Toutes catégories confondues, les épargnes des membres ont augmenté de 19 M $ pour totaliser 490 M $.

Au chapitre du crédit, le volume de prêts aux particuliers et aux entreprises est passé de 363,2 M $ à plus de 419,2 M $, pour une croissance annuelle moyenne de 15,5 %.

Au chapitre de son implication sociale, le président Régis Tremblay a rappelé que via le fonds d’aide au développement du milieu, c’est approximativement un million $ qui a été versé au cours des cinq dernières années aux différents organismes du milieu.

En 2008, notamment, c’est une somme de 252 000 $ qui a ainsi été distribuée pour soutenir l’action et les projets de quelque 120 organismes dans les secteurs humanitaires et communautaire, économique et développement, loisirs et sports, éducation et jeunesse ainsi que les arts, la culture et le milieu pastoral.

Partager cet article