La Commission scolaire adopte un budget déficitaire de 230 700 $

La Commission scolaire adopte un budget déficitaire de 230 700 $
La présidente Roxanne Thibeault est satisfaite du travail effectué par l'ewnsemble du personnel pour en arriver à ce résultat.

ÉDUCATION. Le travail a été difficile, mais ils y sont parvenus ! Les commissaires de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean ont adopté hier soir un budget de quelque 88 485 610 $, prévoyant ainsi un déficit d’opération de 230 700 $. Le tout se fait cependant sans toucher au service à l’élève et à la qualité de l’enseignement.

« Encore une fois, ça l’a été difficile, on a travaillé fort mais on a réussi », a lancé avec satisfaction Roxanne Thibeault, présidente de la cs, à l’issue de l’adoption de ce budget de fonctionnement 2015-2016.

La présidente ne cache cependant pas que certaines modifications des règles budgétaires ont quelque peu simplifié la chose même si l’exercice budgétaire s’est avéré une nouvelle fois compliqué alors que ls compressions sont de l’ordre de 600 000 $ auquel s’ajoute un montant non résorbé de 532 000 $ des années antérieures, portant ainsi l’effort budgétaire demandé pour 2015-2016 à plus de 1,1 Million $. En fait, depuis six ans, la cs du Lac-Saint-Jean a subi des compressions budgétaires de près de 6,5 Millions $.

Contexte

Le contexte financier demeure encore une fois difficile.

Chaque département a été une nouvelle fois mis à contribution et on a réussi à compresser les dépenses et dégager des économies à la hauteur de 900 000 $ par rapport à l’an dernier.

Malgré tout, le déficit sera de 230 700 $. Autorisé par le gouvernement, ce déficit sera puisé à même le surplus libre de l’organisation et devra être résorbé au cours de la prochaine année.

Les prévisions de revenus seront donc de 88 254 910 $ alors que les dépenses devraient atteindre 88 485 610 $.

Naturellement, le contribuable devra lui aussi contribuer aux efforts de la cs avec une légère augmentation du taux de la taxe scolaire.

En 2015-2016, le taux a ainsi été fixé à 0.31099 $ du 100 $ d’évaluation. Cette légère hausse devrait se traduire par une augmentation de 2,48 $ pour une résidence évaluée à 100 000 $.

Partager cet article