La MRC dédommage le club de golf

Louis Potvin, journaliste de l'Initiative locale de journalisme
La MRC dédommage le club de golf

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est verse 101 797 $ au Club de golf Lac-Saint-Jean en guise de compensation pour les pertes encourues durant la saison 2019 en raison des travaux de réfection du Chemin du golf, à St-Gédéon.

La MRC avait dû engager des frais supplémentaires pour réaliser les travaux qui s’arrimaient avec le développement de la Pointe Taillon dans le secteur Saint-Gédéon.

En raison des coûts supplémentaires et des retards engendrés, trois trous du club de golf n’ont pas été disponibles pour la saison estivale.

« Nous avons évalué les états financiers des trois dernières années afin de faire une moyenne des pertes. C’est de cette manière que nous sommes arrivés à ce montant de dédommagements. Il était clair pour le conseil que le club a subi d’importants inconvénients », a affirmé le directeur général de la MRC, Sabin Larouche.

Rappelons que la MRC avait réussi à obtenir de la part du gouvernement un montant supplémentaire de 1,1 M$ pour réaliser les travaux qui s’élèvent finalement à près de 5 M$. La somme de 101 797 $ a été prise dans cette nouvelle enveloppe.

Satisfait

Le nouveau président du Club de Golf Lac-Saint-Jean, Serge Côté, est satisfait de l’entente survenue avec la MRC.

« Ça vient combler le déficit de 100 000 $ que nous avions enregistré pour la saison 2019. C’est certain que la situation a entrainé des inconvénients, mais maintenant on regarde vers l’avant. Je tiens à remercier la MRC qui nous a très bien accompagnés durant tout le processus », a-t-il commenté.

Il concède que selon certains membres, le dédommagent aurait dû être plus élevé, car les joueurs ont eu accès à un seul neuf trous pour une période d’un an et demi.

Asphaltage

Les travaux sont pratiquement terminés. La MRC attend que le transport lourd sur le Chemin du golf soit terminé avant de procéder à l’asphaltage. Aussi, des aménagements seront faits sur les bandes riveraines pour respecter les normes environnementales.

L’investissement de 11 M$ à la Pointe Taillon prévoit l’aménagement de 60 places de camping sur l’ancien site du camp de touage à Saint-Gédéon et la mise en valeur de plusieurs îles.

Aussi, le développement de l’Auberge des îles laisse entrevoir une augmentation de l’achalandage au club de golf

Difficile, par contre, de savoir si ça sera cette année en raison des contraintes liées au coronavirus.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des