La Nichée : Des nouveaux locaux adaptés aux besoins des familles

Julien B. Gauthier
La Nichée : Des nouveaux locaux adaptés aux besoins des familles

L’organisme La Nichée a inauguré le jeudi 2 juillet ses nouveaux locaux, situés au 191, avenue du Pont Nord Alma. Mieux adaptés à ses réalités, le bâtiment, auquel se sont également greffés Parenfant et Nourri-Source deviendra un véritable milieu de vie pour les parents et les enfants du secteur.

La dernière année a été plutôt difficile pour La Nichée. L’organisme a dû déménager deux fois en moins d’un an. En octobre dernier, il avait dû quitter en catastrophe leur local situé sur l’avenue des Cascades. Avec l’aide du député Éric Girard, il avait pu se relocaliser temporairement au Centre-Alma. « Il a mis ses soldats à contribution et ils ont trouvé des solutions pour nous soutenir », fait valoir la directrice de La Nichée, Diane Tanguay.

Par la suite, en janvier dernier, La Nichée a fait l’acquisition du bâtiment qui abritait jadis le SONXPLUS. Au coût de 350 000 $ et les rénovations avoisinant les 100 000 $, le bâtiment permettra aux parents et enfants de se sentir chez eux.

« C’est un extraordinaire milieu de vie. Nous avons trois organismes réunis dans le même bâtiment. D’abord Nourri-Source pour le volet allaitement, ensuite, La Nichée pour la périnatalité et Parenfant pour la continuité des services, pour les enfants un peu plus vieux dont les activités ne conviennent plus. L’idée, c’était vraiment de pouvoir aller d’un organisme à l’autre dans un même endroit. »

Les parents pourront se sentir chez eux

À la différence des anciennes installations, ce qui se démarque le plus, c’est l’espace. L’organisme est passé de 2500 à 7000 pieds². « Avant, on chevauchait les bébés. C’était dangereux. Maintenant, on peut faire deux ou trois activités en même temps, ce qu’on ne pouvait pas faire avant. »

Ainsi, l’édifice dispose de salles de jeu, des bureaux, des salles de consultation, une boutique, une aire de motricité et des aires communes.

Projets

Ces nouvelles installations permettent à La Nichée de voir grand. De nouvelles activités verront le jour et un volet formation, pour de l’insertion en milieu de travail sera mis en place.

De plus, elles répondent à un besoin criant : l’augmentation de la clientèle. Les parents qui vont à La Nichée, Nourri-Source et Parenfant sont plus nombreux.

« Cette augmentation n’est pas nécessairement due aux conditions socioéconomiques. C’est surtout qu’ils ont plus connaissance de l’organisme. On martèle que ce n’est pas uniquement pour les gens qui ont des critères de vulnérabilité importants. C’est pour toute la population et je pense que ça commence à se faire entendre. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des